par Joest Jonathan Ouaknine

Indycar 2016 : Chilton chez Ganassi

Chip Ganassi n'a jamais fait dans les salamalecs. En porte-à-faux depuis la fin de saison, le mal-nommé Sage Karam est viré sans préavis. Désormais, Max Chilton pilotera sa Dallara/Chevrolet d'Indycar.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Chip Ganassi n'a jamais fait dans les salamalecs. En porte-à-faux depuis la fin de saison, le mal-nommé Sage Karam est viré sans préavis. Désormais, Max Chilton pilotera sa Dallara/Chevrolet d'Indycar.

Faute de F1, Max Chilton a prospecté en Indycar à l'hiver 2014-2015. Comme Jean-Eric Vergne ou Alexander Rossi, l'Anglais pensait que les écuries allaient se battre pour l'embaucher. En attendant que le téléphone ne sonne, il s'est engagé provisoirement en Indy Lights, avec Carlin. Un choix dicté par la volonté de Carlin de "monter" en Indycar en 2016 (un projet qui a fait long feu.) Le provisoire s'est changé en définitif et il a remporté une victoire. Assez pour convaincre Chip Ganassi de l'embaucher.

L'Indycar manque de sang neuf. Les cinq premiers du championnat 2015 affichent un total de 175 ans (soit 35 ans de moyenne.) En recrutant des pilotes comme Tony Kanaan (Ganassi) ou Juan Pablo Montoya (Penske), les top-teams ont privilégié le court terme. Le souci, c'est qu'à part James Hinchcliffe et Josef Newgarden, peu de "jeunes" ont éclos. Ganassi le sait bien : il a vainement testé Graham Rahal, Charlie Kimball, Sage Karam et Sebastian Saavedra.

A 25 ans, Chilton pourrait être ce "jeune" qui pourrait s'imposer en Indycar. En prime, Le boss a toujours eu un faible pour les pilotes issus de la F1 (cf. Eddie Cheever, Alex Zanardi, Montoya, Ryan Briscoe...)

Crédit photo : Indy Lights

Pour résumer

Chip Ganassi n'a jamais fait dans les salamalecs. En porte-à-faux depuis la fin de saison, le mal-nommé Sage Karam est viré sans préavis. Désormais, Max Chilton pilotera sa Dallara/Chevrolet d'Indycar.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.