par Joest Jonathan Ouaknine

Indy Lights: Trois Rivières

Un Français victorieux chez les "cousins"! En panne de résultats, Tristan Vautier (Sam Schmidt) est bien présent au rendez-vous Québecois. Avec cette troisième victoire de l'année, il se relance dans la course au titre.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Trois Rivières est un gros bourg du Québec. Depuis 1967, il se transforme chaque été en circuit.

L'ancienne Indy Lights (celle dépendant du CART) y faisait étape. En 2011, l'Indycar décide de renouer avec la tradition.

C'est ainsi la seule manche qui ne soit pas en prologue de l'Indycar.

Avec seulement 11 voitures au départ, le plateau fait peine à voir.

Le Team Fan Force United brille par son absence. Stefan Rzadzinski n'arrive même pas à trouver un volant en Star Mazda. Alon Day est retourné en F3 ATS.

Quant à Chase Austin, il est à Mid-Ohio. Le Team Foyt profite de la course d'Indycar pour annoncer qu'il alignera une voiture pour les 500 Miles d'Indianapolis 2013 pour Austin.

Certes, on ne peut que se réjouir que ce galérien (qui a disputé une poignée de manche d'Indy Lights en 2011-2012) "monte" en Indycar.

Néanmoins, le malaise, c'est que Foyt dit grosso modo: "L'Indycar veut un pilote black. Austin est métisse. Donc on l'embauche pour que la série aie son quota."

Les essais

Ces derniers temps, Tristan Vautier (Sam Schmidt) accumule les faux-pas. Une situation que le tricolore paye au championnat.

A Trois Rivières, Vautier se réveille et décroche sa quatrième pole de la saison.

Star Mazda

Alors que l'US F2000 suit l'Indycar à Mid-Ohio, la Star Mazda accompagne l'Indy Lights au Québec.

Le samedi, le leader Jack Hawksworth (Team Pelfrey) effectue un récital: pole et course menée de bout en bout. Sage Karam (Andretti) et Connor de Philippi (Juncos) sont impuissants. Notez la 4e place du revenant Alex Ardoin (GDT.)

Le dimanche, Hawksworth s'apprête à faire une nouvelle démonstration. En tête en vue de l'arrivée, il se fait bêtement piéger par une piste détrempée.

Et Karam, alors 2e, d'hériter de la victoire sur un plateau. C'est son premier succès sur un "routier".

Ardoin est 3e. Pas mal pour un pilote qui n'avait plus touché un volant depuis 2010!

La course

Ca commence plutôt mal pour Vautier: Peter Dempsey (Belardi) le dépose au feu vert. Mais l'Irlandais est trahi peu après par sa boite de vitesse.

Le Français hérite des commandes et il contrôle sans problème son poursuivant, Gustavo Yacanan (Moore.) Carlos Munoz (Andretti) complète le podium.

Au tiers de la course, l'injecteur de Sebastian Saavedra (Andretti) refuse tout service. Quant à Esteban Guerrieri, il n'est que 4e.

Ainsi, Vautier fait une très belle opération au championnat. A deux courses de la fin, il remonte au 2e rang, à 376 points. Guerrieri reste leader avec 381 unités. Quant à Saavedra, qui remontera dans une Indycar à Sonoma, avec seulement 346 points, son retard devient problématique.

Source:

Indycar

Crédits photos: Indycar, sauf photo 2 (Trois Rivières) et photos 5 et 6 (Star Mazda)

Pour résumer

Un Français victorieux chez les "cousins"! En panne de résultats, Tristan Vautier (Sam Schmidt) est bien présent au rendez-vous Québecois. Avec cette troisième victoire de l'année, il se relance dans la course au titre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.