par Joest Jonathan Ouaknine

Grand-Am 2012: Bourdais vainqueur à Indy

Samedi, en prologue des Brickyard 500 de Nascar (courus sur l'anneau), il y a une inédite épreuve de Grand-Am (sur le routier.) On attendait l'équipe Ganassi, mais c'est finalement l'outsider Starworks qui s'impose, avec Sébastien Bourdais au volant.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Samedi, en prologue des Brickyard 500 de Nascar (courus sur l'anneau), il y a une inédite épreuve de Grand-Am (sur le routier.) On attendait l'équipe Ganassi, mais c'est finalement l'outsider Starworks qui s'impose, avec Sébastien Bourdais au volant.

Dans un premier temps, c'est l'autre Riley/Ford de Starworks (pilotée par Ryan Dalziel et Enzo Potolicchio) qui mène. Mais au 75e tour, le Manceau passe devant.

Il est ensuite aidé par une série d'incidents. Memo Rojas (Riley/BMW de Ganassi) oublie de tourner dans un virage et revient en piste, faisant semblant de ne pas voir la Camaro de Ronnie Bremer. Juan-Pablo Montoya (sur l'autre Riley/BMW de Ganassi) pousse Dalziel dans le gravier... Juste après avoir fait de même avec Joao Barbosa (Corvette DP d'Action Express.)

A l'arrivée, Bourdais et Alex Popow s'imposent devant la paire Scott Pruett/Memo Rojas et Max Angelelli/Ricky Taylor (Corvette DP de Sun Trust.)

C'est la première victoire du tricolore à Indianapolis et son premier succès en Grand-Am.

Quant à Popow, 2e à Daytona et 3e à Watkins Glen, il remporte le mini-challenge du North American Endurance Championship.

Source:

Grand-Am

A lire également:

Grand-Am 2012: Bourdais, Dixon et Montoya à Indy

Pour résumer

Samedi, en prologue des Brickyard 500 de Nascar (courus sur l'anneau), il y a une inédite épreuve de Grand-Am (sur le routier.) On attendait l'équipe Ganassi, mais c'est finalement l'outsider Starworks qui s'impose, avec Sébastien Bourdais au volant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.