par Joest Jonathan Ouaknine

GP3 2014 à Monza : fou, fou, fou !

D'ordinaire, le GP3, ce sont des processions. Dépasser, c'est risquer un accrochage, lequel sera lourdement puni. Pour une fois, les commissaires de piste ont arrêté la cartonnite. Et comme par hasard, on a enfin vu du spectacle...

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

D'ordinaire, le GP3, ce sont des processions. Dépasser, c'est risquer un accrochage, lequel sera lourdement puni. Pour une fois, les commissaires de piste ont arrêté la cartonnite. Et comme par hasard, on a enfin vu du spectacle...

Les essais

Déjà impressionnant pour ses débuts à Spa, Kevin Ceccon (Jenzer) est le plus rapide du vendredi. Alex Lynn (Carlin) est aux avant-postes le samedi. Mais c'est Jimmy Eriksson (Koiranen) qui obtient la pole.

Course 1

Pas de problème pour Eriksson et son poursuivant, Dino Zamparelli (ART Grand Prix.) Derrière, c'est la bousculade. Ca s'arrête là pour Alex Fontana (ART Grand Prix) et Luca Ghiotto (Trident), avec Santiago Urrutia (Koiranen) et Sebastian Balthasar (Hilmer), en dommages collatéraux. Plusieurs pilotes, dont Alex Lynn (Carlin) doivent contourner la chicane. Robert Visoiu (Arden) et Marvin Kirchoefer (ART Grand Prix) émergent aux 3e et 4e places. Visiou est reconnu coupable d'avoir dépassé sous drapeaux jaunes et il est puni d'un drive-through. Kirchoefer récupère la 3e place.

A partir de là, la course est pliée. Eriksson s'impose donc devant Zamparelli et Kirchoefer. Notez que pour la première fois depuis Silverstone, Jann Mardenborough (Arden), n'est pas dans les points.

Course 2

Le poleman Mathéo Tuscher (Jenzer) loupe complètement son départ. Ce sont Dean Stoneman (Marussia Manor) Lynn, Emil Bernstorff (Carlin), Kirchhoefer, Patrick Kujala (Marussia Manor) et Tuscher qui se présentent dans cet ordre à la chicane ! Lynn tente de passer devant, mais Stoneman lui ferme la porte. Bernstorff tente une attaque sur le pilote Red Bull, puis il est lui-même harcelé par Kirchhoefer. Ce dernier se retrouve dans l'herbe. Kujala et Tuscher passent, puis ils se télescopent. Kirchhoefer reprend la 4e place. Il revient sur Bernstorff et le pousse à la faute. L'Anglais effectue un tête-à-queue qui permet à son ex-équipier de passer.

Stoneman remporte la course 2, devant Lynn et Kirchhoefer.

Au classement, Lynn fait un peu plus le break, avec 173 points. Richie Stanaway (Status Grand Prix), 2e à 123 points, n'a plus qu'à prier pour que le Grand Prix de Russie soit maintenu. Sans quoi, Lynn est champion. 3e à 115 points, Eriksson est en pleine bagarre, avec 7 pilotes (de Stanaway à Zamparelli) en 20 points.

Crédits photos : GP3

Pour résumer

D'ordinaire, le GP3, ce sont des processions. Dépasser, c'est risquer un accrochage, lequel sera lourdement puni. Pour une fois, les commissaires de piste ont arrêté la cartonnite. Et comme par hasard, on a enfin vu du spectacle...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.