par Joest Jonathan Ouaknine

GP2 2014 : Axcil Jefferies chez Trident

jusqu'à ce que la F2 l'appelle en 2012. Hélas, la série disparait en fin de saison. Pour 2013, il traverse l'Atlantique. Il doit partager une Indy Lights avec Chase Austin (qui se réserve les ovales.) Mais le projet fait long feu.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le GP2 s'offre des tests collectifs à Yas Marina. Une répétition générale avant l'ouverture à Bahreïn, dans un mois. L'une des grandes surprises, c'est la présence d'Axcil Jefferies chez Trident.Les pilotes Africains sont plutôt rares à ce niveau. Jefferies a d'autant plus de mérite que sa carrière est ponctuée de galères. Vice-champion de Formule BMW Pacific 2009, il essaye de redoubler et se retrouve à pied à mi-saison. S'en suis 2 années sabbatiques, jusqu'à ce que la F2 l'appelle en 2012. Hélas, la série disparait en fin de saison. Pour 2013, il traverse l'Atlantique. Il doit partager une Indy Lights avec Chase Austin (qui se réserve les ovales.) Mais le projet fait long feu.

Pour 2014, les choses se décantent in extremis. Le Zimbabwéen a reçu son casque la semaine dernière, juste à temps pour partir avec à Yas Marina. Il pilotera pour Trident, aux côtés de Johnny Cecotto.

Signalons par ailleurs que Stefano Coletti vient de parapher un contrat avec Racing Engineering. Lui aussi, il monte in extremis dans l'avion pour Abu Dhabi. 3e en 2013 (avec Rapax), le Monégasque vise le titre (d'autant plus que Racing Engineering est le champion sortant.) Il fera équipe avec Raffaelle Marciello, un autre "client".

Crédits photos : Axcil Jefferies (photos 1 et 2) et Racing Engineering (photo 3)

Pour résumer

jusqu'à ce que la F2 l'appelle en 2012. Hélas, la série disparait en fin de saison. Pour 2013, il traverse l'Atlantique. Il doit partager une Indy Lights avec Chase Austin (qui se réserve les ovales.) Mais le projet fait long feu.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.