par Thibaut Emme

Formule E : Maserati rejoint Venturi pour la saison 9

La Formule E attire quand même encore les constructeurs. Maserati rejoindra les lignes de départs en s'associant avec Rokit Venturi Racing pour les débuts de la GEN3.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Certains constructeurs comme Audi ou BMW sont déjà repartis de la Formule E. D'autres devraient en partir à la fin de cette saison comme Mercedes. Et bien Maserati fait le chemin inverse. La marque l'avait annoncé en début de 2022, mais on ne savait pas de quelle manière exactement. Pour Maserati, cet engagement est un retour à la compétition monoplace après 65 ans de disette (retrait officiel de la F1 en 1958).

La marque italienne sera aussi la première officiellement en Formule E. Elle sera donc en partenariat avec Venturi qui était à la recherche d'un "associé" puisque son motoriste, Mercedes, quitte la discipline.

Une GEN3 plus crédible ?

"L'union avec Maserati marque le début d'un nouveau chapitre et représente la meilleure voie possible pour l'équipe suite à notre partenariat réussi avec Mercedes-EQ" déclare Susie Wolff, PDG et associée directrice de ROKiT Venturi Racing.

Du côté de Maserati, on n'hésite pas à parler d'un engagement à long terme dans la discipline, ainsi que d'un engagement naturel. Il est vrai que la marque doit bientôt allier sport et électrique. Quoi de mieux que la Formule E pour cela ? Stellantis aura deux marques dans la discipline avec DS Automobiles et Maserati.

Pour DS, 2023 se passera avec un nouveau partenaire : Dragon Racing. Ce sera la troisième écurie avec laquelle DS Automobiles sera liée en Formule E. La marque a débuté avec Virgin Racing avant de s'allier avec Techeetah. Visiblement l'accord a fait long feu et pour la saison 9 ce sera avec Dragon Racing.

Pour Maserati, la marque arrivera avec les débuts de la monoplace dite GEN3. Cette 3e itération de la voiture de Formule E doit apporter un surcroit de puissance et de vitesse dans l'exécution des tours de circuit. La Gen2 a déjà permis en partie de crédibiliser les courses de Formule E. La Gen3 devrait achever cela en attendant les améliorations saison après saison.

470 chevaux de puissance

La GEN3 doit proposer 350 kW (470 ch) de puissance. Elle disposera d'un moteur à l'avant également qui servira uniquement à la régénération. Cette régénération qui doit atteindre 600 kW permettra d'avoir 40% de l'énergie dépensée lors d'une course qui viendra de ce freinage régénératif. Pas de frein à disque à l'arrière mais uniquement la "régen". En théorie, la GEN3 sera capable d'atteindre 320 km/h.

De quoi aller sur les mêmes tracés (complets) que les monoplaces thermiques ? Sans doute. La Gen2 a déjà permis d'aller sur certains circuits empruntés par la F1 comme à Mexico, tout en utilisant des tracés alternatifs plus courts. Rendez-vous en fin d'année !

Illustration : Maserati/Rokit Venturi Racing (de g. à d. Davide Grasso, CEO de Maserati, Scott Swid, Chairman de Rokit Venturi Racing)

Pour résumer

La Formule E attire quand même encore les constructeurs. Maserati rejoindra les lignes de départs en s'associant avec Rokit Venturi Racing pour les débuts de la GEN3.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.