par Thibaut Emme

Formule E - e-Prix de Monaco : Buemi double la mise

Sebastian Buemi a fait très fort en principauté puisque le pilote de l'écure e.dams-Renault a réussi à conserver sa première place acquise en qualification mais devient surtout le tout premier pilote de la Formule E à remporter 2 e-Prix.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le circuit de ce e-Prix de Monaco emprunte une partie du Grand-Prix de F1. Après la ligne "droite" des stands, les pilotes virent un peu plus à droite à Sainte Dévote et ne montent pas vers le Casino mais restent sur le port (sur l'avenue J-F Kenedy) avant de récupérer le tracé du GP au niveau de la nouvelle chicane et ainsi de passer par les virages mythiques du bureau de tabac, de la piscine, Louis Chiron et évidemment la Rascasse et Noghes pour retrouver la ligne droite.

Qualifications : Buemi décroche la pole

Bien que les qualifications de Formule E se déroulent en petits groupes pour éviter les bouchons sur la piste, à Monaco il y a eu une vive discussion entre Piquet Jr. et di Grassi dans le parc fermé. En effet le premier reprochait vertement au second de l'avoir bloqué dans un tour rapide et avoir ruiné ses qualifications. Enfin, ruiné...il partira tout de même 4ème mais espérait visiblement mieux. Di Grassi de son côté ne sera pas pénalisé et signe le 2ème temps.

Le Belge Jérôme D'Ambrosio glisse sa monoplace entre les deux Brésiliens à la 3ème place. Mais la pole revient au coéquipier de Prost, Buemi, qui se place près de 2 dixièmes devant di Grassi, leader du championnat. A noter que la session a été interrompue par le tête-à-queue de Antonio Felix da Costa qui a fini dans le rail entre le bureau de tabac et la piscine. Evidemment comme à leur habitude, les commissaires ont promptement dégagé la piste.

Course : Buemi l'emporte, di Grassi conforte sa place de leader

Le e-Prix de Monaco a été digne de son "grand" frère de la F1. A l'extinction des feux la meute s'élance et au premier virage, c'est le chaos. Prost et Abt se touchent, Abt sert de tremplin à Senna et derrière c'est l'empilement. Buemi, di Grassi, Piquet Jr échappent à la fabrique de débris en ayant pris un bon départ. En revanche Duval, Vergne et d'autres ont subi des dégâts sur leur Spark Renault.

Au redémarrage Buemi conserve la tête mais ne parvient pas à créer l'écart avec di Grassi et Piquet qui a passé d'Ambrosio sur un beau dépassement. Cela va être visiblement un combat à 3 pour la victoire. Di Grassi choisit de rentrer plus tôt pour changer de monture. Une stratégie agressive pour tenter de passer Buemi "dans les stands". Cela fonctionne presque puisque ce n'est que d'un "chouïa" que Buemi ressort devant di Grassi. Suffisant pour le Suisse même s'il lui faut encore résister aux attaques du Brésilien.

En ayant changé de voiture plus tôt, di Grassi a du gérer la fin de course et s'est trouvé à la merci d'une attaque de Piquet Jr. Buemi décroche une solide victoire après un weekend presque parfait. Avec la pole et la victoire, il ne lui manque que le meilleur tour en course qui revient au Français Vergne (+2 points). "Gagner à Monaco est une grosse sensation. Je savais que jusqu'à présent aucun poleman n'avait gagné (en Formule E) donc c'était bon à la fin de réussir cela (...)" déclare Buemi.

D'Ambrosio de son côté recule encore d'une place face à Sam Bird mais accroche tout de même la 5ème place. Il est suivi par Prost qui malgré l'accrochage du début de course place la deuxième e.dams-Renault au 6ème rang devant Sarrazin qui signe le meilleur résultat de la Venturi (qui évoluait donc à domicile).

Au championnat, di Grassi (93 points) prend un peu d'air sur Piquet Jr. et mène de 4 points. Grâce à sa pole (3 points) et la victoire, Buemi (83 points) passe son coéquipier Nicolas Prost (77 points) pour la 3ème place. Sam Bird complète le Top 5 avec 64 points. A 4 e-Prix de la fin de cette première saison de Formule E, rien n'est joué pour la victoire finale.

A noter que di Grassi est le premier pilote à signer pour la saison prochaine, avec son écurie actuelle, ABT.

Source et illustration : Formule E

Pour résumer

Sebastian Buemi a fait très fort en principauté puisque le pilote de l'écure e.dams-Renault a réussi à conserver sa première place acquise en qualification mais devient surtout le tout premier pilote de la Formule E à remporter 2 e-Prix.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.