par Pierre-Laurent Ribault

Formula Nippon Okayama : Loïc Duval, solidement

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Sur la grille de départ, le leader du championnat invaincu depuis le début de la saison Tsugio Matsuda, une nouvelle fois auteur de la pole position, se voyait bien vaincre pour la quatrième fois consécutive et entrer dans l'histoire. Une roue récalcitrante en décida autrement et c'est Loïc Duval qui remporte l'épreuve après une course impeccable.

A l'extinction des feux, Matsuda décollait sans soucis de la pole position devant Kogure et Lotterer, mais la tête de la course ne gardait pas cette configuration très longtemps: Kogure écopait immédiatement d'un drive through par la faute d'une irrégularité commise dans la procédure de mise en grille par son équipe. Matsuda, lui, devait rentrer après quelques tours pour un arrêt non prévu à cause d'un problème d'écrou sur une roue arrière. Cela faisait les affaires de André Lotterer qui prenait la tête devant le rookie Ishiura et Loïc Duval. Derrière, le spectacle était assuré par Motoyama qui avait dü s'élancer depuis la dernière ligne à cause d'un problème en qualification, et remontait comme une fusée, déjà huitième après seulement 13 tours.

Les arrêts un peu avant la mi-course voyaient Duval passer Lotterer grâce à une série de tours rapides et un arrêt particulièrement efficace, et le Français prenait la mesure de l'Allemand quand sa monoplace blanche ralentissait soudainement alors que l'on voyait Loïc s'escrimer furieusement sur son volant. Encore un problème de boîte, la calamité la plus partagée de ce début de saison ? Heureusement non, seulement une petite erreur du pilote qui avait enclenché le limiteur pour la voie des stands par erreur. Il put reprendre sa marche normale sans qu'André Lotterer ne puisse le déloger de sa première position.

Alors que les trois quarts de l'épreuve étaient en vue, Matsuda, une nouvelle fois victime de sa roue arrière, rentrait dans son box définitivement tout comme le pauvre Motoyama qui avait fourni jusque-là un effort terrible pour remonter bien près des hommes de tête. Dans les deux cas, tout le monde s'écartait prudemment des deux hommes dont on voyait presque la fumée sortit par les oreilles.

Duval contrôlait jusqu'à la victoire, devant André Lotterer et Kohei Hirate qui a fait encore une fois une belle course. Notre autre représentant, Benoît Tréluyer, termine 8ème, une performance méritoire après être parti de la 16ème place de grille, mais loin de son niveau habituel. Les soucis récurrents avec son chassis n'ont pas l'air d'avoir trouvé de solution pour l'instant. Benoît et Loïc sont maintenant attendus dans la Sarthe où ils disputeront les 24 heures du Mans (ils y étaient la semaine dernière pour la journée d'essais) avant de retourner à Sepang le week-end suivant pour la prochaine manche de Super GT. Tout ça fait pas mal de kilomètres en avion.

La Formula Nippon inaugurera lors de la prochaine épreuve à Suzuka le 13 juillet un nouveau format avec une double course, l'ordre des huit premiers de la première manche étant inversé pour la grille de la seconde, ce qui promet encore plus de spectacle pour une série monoplace qui pourtant en délivre déjà pas mal.

Classement de lépreuve

1. Loïc Duval - PIAA Nakajima - Honda

2. André Lotterer - Petronas Toms - Toyota

3. Kohei Hirate - TP Checker Impul - Toyota

4. Yuji Tachikawa - Team Cerumo / Inging - Toyota

5. Takuya Izawa - ARTA - Honda

6. Naoki Yokomizo - Kondo Racing - Toyota

7. Ronnie Quintarelli - Team Cerumo / Inging - Toyota

8. Benoît Tréluyer - Lawson Impul - Toyota

Classement Général

1. Tsugio Matsuda 49 pts

2. André Lotterer 34 pts

3. Loïc Duval 27 pts

4. Kohei Hirate 27 pts

5. Yuji Tachikawa 24 pts

6. Takuya Izawa 16 pts

7. Benoît Tréluyer 15 pts

8. Takashi Kogure 13 pts

Crédit Image : JRA

Lire également:

Formula Nippon Motegi : passe de trois pour Matsuda

Formula Nippon Suzuka : Matsuda confirme

Pour résumer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.