par Pierre-Laurent Ribault

Formula Nippon 2011 - 7 : André Lotterer champion 2011

En arrivant à Motegi où se déroulaient ce week-end les deux dernières courses du championnat de Formula Nippon 2011, André Lotterer avait quelques points d'avance sur son coéquipier de chez TOM'S Kazuki Nakajima, et devait avant tout contrôler celui-ci. Loin de se contenter de ce service minimum, le vainqueur des dernières 24 heures du Mans a conclu de façon magistrale avec deux pole positions et deux victoires.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Qualifications

Avec une seule séance de qualification, disputée sur le sec, pour deux courses, il fallait trouver un système pour former deux grilles de départ. Le dispositif adopté a consisté à retenir le résultat de la Q1 pour la première course, et celui des Q2 et Q3 pour la seconde. Peu importe pour André Lotterer qui réalisait le meilleur temps dans les deux cas et s'assurait ainsi la pole position dans les deux courses. Derrière lui, l'ordre changeait pour ses deux plus proches adversaires. Dans la première séance c'est l'enfant du pays Koudai Tsukakoshi qui réussissait le deuxième temps et Kazuki Nakajima le troisième, les deux hommes inversant les positions pour la seconde course. JP de Oliveira restait au contact avec le cinquième temps dans la première séance et le quatrième dans la seconde.

Course 1

Après un début de journée sous le signe de la pluie et même d'un peu de brume, les voitures se rangeaient en grille pour la première course sur une piste humide, la pluie s’étant arrêtée. Dilemme classique, et si les premières lignes et la majorité du plateau optait pour des slicks, quelques pilotes tentaient le pari des intermédiaires. Au départ les deux sociétaires de l’écurie TOM'S, Lotterer et Nakajima, prenaient le large alors que Ishiura était envoyé en tête à queue par Caldarelli. Chaussé en intermédiaires, Yamamoto remontait dans les premiers tours vers la tête de la course mais devenait rapidement une chicane mobile une fois les slicks en température, et était passé par tout le monde. Coup de théâtre après quelques tours lorsque Oliveira se voyait infliger un drive through pour ne pas avoir respecté la procédure de départ correcte. C'en était définitivement terminé des infimes chances qui restaient au Brésilien de conserver son titre.

Devant, Nakajima faisait mine de venir contester la tête à Lotterer, revenant à une demi-seconde dans son sillage, mais André sortait alors une série de tours rapides qui signalaient à son coéquipier que le pilote allemand contrôlait la situation. Les deux hommes terminaient dans cet ordre, loin devant Tsukakoshi, et André Lotterer devenait champion!

Course 2

La pluie avait fait son retour pour la seconde épreuve qui partait dans des conditions difficiles, Lotterer et Nakajima reprenant les choses où ils les avaient laissées le matin. Mais la piste s’avérait à la limite du praticable et le Safety Car faisait son apparition, ce qui n’empêchait pas un accrochage entre trois voitures qui poussait la direction de course à brandir le drapeau rouge. Kohei Hirate se blessait au talon d'Achille dans l'incident et ne pouvait repartir lors du redépart sous Safety Car. Les conditions météo s’amélioraient quelque peu pour la seconde partie de l’épreuve mais pluie ou pas pluie Andre Lotterer était imbattable et terminait à nouveau premier devant Nakajima et Oliveira qui cette fois pouvait faire sa course normalement.

Ce titre qui vient enfin couronner André Lotterer consacre une année exceptionnelle pour le pilote. Prometteur lors de ses débuts en Europe, il devenait pilote d’essai pour Jaguar F1 en 2002 et disputait une épreuve en CART cette même année, mais, ne pouvant obtenir un baquet de titulaire, décidait de rejoindre le Japon au sein du team de Satoru Nakajima en 2003. Immédiatement compétitif, il manquant de peu le titre de Formula Nippon en 2004. Après trois ans chez Nakajima et un certain nombre de victoires, il rejoignait TOM’S en 2006 et remportait le titre de Super GT, un titre qu'il décrochait à nouveau en 2009, étant toujours aux avant-postes en Formula Nippon également durant toute cette période. TOM’S était alors un poil moins compétitif que IMPUL et Nakajima Racing, et André ne pouvait qu'assister impuissant au couronnement de ses grands amis Benoît Tréluyer et Loïc Duval. Après une première participation remarquée au Mans en 2009 dans l'Audi R8 Kolles, Il était embauché en parallèle de sa carrière japonaise chez Audi pour le Mans où il terminait 2ème en 2010 et vainqueur en 2011.

Cette année, il a été imbattable en Formula Nippon avec 4 victoires et une seconde place en 6 courses auxquelles il a participé. Pilote extrêmement rapide, au pilotage précis mais sachant être agressif au besoin, il est désormais plein de maturité à l’aube de ses 30 ans et ce titre, obtenu la même année que sa victoire mancelle, lui fait franchir une étape supplémentaire dans une belle carrière.

Les Formula Nippon reviendront à la fin de cette semaine au Fuji Speedway pour la prestigieuse JAF Sprint Cup, epreuve hors championnat richement dotée. André, sur sa lancée, devrait y être a nouveau irrésistible.

Classement

Formula Nippon 2011 Round 7 Twin Ring Motegi 5,6 novembre 2011. Race 1 23 tours, 110 km

1. 36 André Lotterer – PETRONAS TEAM TOM’S/Toyota

2. 37 Kazuki Nakajima - PETRONAS TEAM TOM’S/Toyota

3. 41 Koudai Tsukakoshi DOCOMO TEAM DANDELION RACING/Honda

4. 33 Yuji Kunimoto Project μ/cerumo·INGING/Toyota

5. 32 Takashi Kogure NAKAJIMA RACING/Honda

6. 8 Hiroaki Ishiura Team KYGNUS SUNOCO/Toyota

7.2 Kohei Hirate TEAM IMPUL/Toyota

8.18 Alexandre Imperatori SGC by KCMG/Toyota

9. 1 Joao Paulo Lima de Oliveira TEAM IMPUL/Toyota

10. 10 Takashi Kobayashi HP REAL RACING/Honda

Formula Nippon 2011 Round 7 Twin Ring Motegi 5,6 novembre 2011. Race 2 34 tours, 163 km

1. 36 André Lotterer PETRONAS TEAM TOM’S/Toyota

2. 37 Kazuki Nakajima PETRONAS TEAM TOM’S/Toyota

3. 1 Joao Paulo Lima de Oliveira TEAM IMPUL/Toyota

4. 32 Takashi Kogure NAKAJIMA RACING/Honda

5. 7 Kazuya Oshima Team LeMans/Toyota

6. 8 Hiroaki Ishiura Team KYGNUS SUNOCO/Toyota

7. 31 Daisuke Nakajima NAKAJIMA RACING/Honda

8. 41 Koudai Tsukakoshi DOCOMO TEAM DANDELION RACING/Honda

9. 11 Hideki Mutoh HP REAL RACING/Honda

10.40 Takuya Izawa DOCOMO TEAM DANDELION RACING/Honda

Classement final du championnat 2011

1. 36 André Lotterer 56 pts

2. 37 Kazuki Nakajima 42 pts

3. 1 Joao Paulo Lima de Oliveira 28 pts

4. 41 Koudai Tsukakoshi 26.5 pts

5. 7 Kazuya Oshima 19 pts

Crédit photos : Toyota

Pour résumer

En arrivant à Motegi où se déroulaient ce week-end les deux dernières courses du championnat de Formula Nippon 2011, André Lotterer avait quelques points d'avance sur son coéquipier de chez TOM'S Kazuki Nakajima, et devait avant tout contrôler celui-ci. Loin de se contenter de ce service minimum, le vainqueur des dernières 24 heures du Mans a conclu de façon magistrale avec deux pole positions et deux victoires.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.