par Nicolas Anderbegani

Une Fiat Tipo développée pour le championnat TCR

La catégorie TCR a totalement relancé la catégorie du tourisme en sport automobile, avec une formule rentable et économique pour les constructeurs, si bien que de nombreuses marques sont représentées, de Honda à Audi en passant par Peugeot, Cupra, Hyundai, Volkswagen ou encore Link&Co. Fiat rejoint la partie.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'italie un peu absente

Du côté des marques italiennes, qui ont longtemps été au sommet du supertourisme, Alfa Romeo a été représenté à partir de 2018 par la Giulietta TCR développée par le préparateur Romeo Ferraris, mais ce modèle, en dépit de quelques succès, est arrivé un peu tard, au moment où la carrière commerciale du modèle prenait fin.

Après avoir terminé avec succès la procédure d'homologation, c’est au tour de FIAT d’entrer dans la danse avec une Tipo TCR construite par Tecnodom Sport. Suite aux contrôles de la "Balance of Performance", le véhicule s'est vu attribuer un poids de course de 1265 kg (1 250 kg pour les courses d'endurance), sans lest, et une garde au sol de 80 mm. La voiture a été construite et développée avec beaucoup d'efforts par Tecnodom Sport qui a finalisé les essais de cartographies du moteur et s'est rendu chez Pininfarina pour les premiers essais en soufflerie.

de la Giulietta à la Giulia

C'est l'achèvement d'un très long travail, puisque la première version est apparue en 2018. Pourtant, les débuts tant convoités sur la piste n'ont pas eu lieu de suite. Le retard était principalement dû à des modifications techniques. Fiat et la société de course Tecnodom Sport, basée à Padoue, ont complètement renversé le concept initialement prévu. Le prototype de 2018 utilisait le moteur de 1,7 litre également utilisé dans l'Alfa Romeo Giulietta TCR. Mais ensuite, les responsables ont opté pour une unité modifiée de deux litres du modèle de production Alfa Romeo Giulia. Le moteur, censé produire environ 350 ch, a dû être logé transversalement, ce qui a entraîné d'importantes modifications de la carrosserie. La Fiat Tipo TCR aurait dû ensuite se mesurer à ses rivales du TCR Italie à Vallelunga en 2020 mais le feu vert d'ACI Sport n'a pas été donné, d'où la décision d'opter pour le championnat d'Europe.

Fiat, un grand passé sportif

Evidemment, nous sommes loin de la sophistication des Class 1 du DTM mais le TCR a le mérite de préserver l'esprit du supertourisme avec des batailles qui mettent en avant le pilotage et une grande diversité de plateau, comme au temps glorieux des Supertouring 2 litres des années 90. Revoir une Fiat en course, c'est toujours sympa car rappellons que le constructeur turinois a une très riche histoire en compétition automobile, souvent à travers les modèles développés par Abarth. Avant la Grande Guerre et au début des années 20, Fiat remporte à plusieurs reprises les grands prix de France et d'Italie, avant d'être détrôné par Alfa Romeo. On a connu ensuite l'épopée des Fiat 131 Abarth qui remportèrent plusieurs titres WRC à la fin des années 70 et au début des années 80, puis, plus récemment, l'engagement des Fiat Abarth Punto S2000 en championnat d'Europe des rallyes. En Amérique du Sud, les Fiat Linea puis Fiat Cronos participent depuis longtemps aux séries Turismo Carretera 2000.

Pour résumer

La catégorie TCR a totalement relancé la catégorie du tourisme en sport automobile, avec une formule rentable et économique pour les constructeurs, si bien que de nombreuses marques sont représentées, de Honda à Audi en passant par Peugeot, Cupra, Hyundai, Volkswagen ou encore Link&Co. Fiat rejoint la partie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.