par Joest Jonathan Ouaknine

F3 2016 : forfait (provisoire ?) de Carlin

Ce week-end, Carlin n'en sera pas. L'équipe se retrouve sans pilote pour son programme F3.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Ce week-end, la F3 se rendra sur le Nürburgring. Mais Carlin n'en sera pas. L'équipe se retrouve sans pilote pour son programme F3.

Li Zhi Cong est convalescent depuis son accident en mai. Alessio Lorandi, le seul du lot à fréquenter les podiums, n'a plus de budget. Weiron Tan, habitué des bacs à sable, prépare un retour aux USA avec un test en Indy Lights. Quant à Ryan Tveter, il aurait carrément raccroché le casque. Quant à Colton Herta et Ameya Vaidyanathan, les deux pigistes de Zandvoort, ils seront pris par l'EuroFormula Open. Donc zéro pilotes pour le Nürburgring et pour Imola.

L'équipe pourrait revenir pour la finale d'Hockenheim. Peut-être avec Jake Hughes, qui profiterait d'un trou dans le calendrier de GP3.

Reste que les problèmes de Carlin semblent récurrents et cela traduit un malaise en F3.

Sept des pilotes de F1 actuels ont couru pour l'équipe, en F3. A la belle époque, le British F3 se jouait entre pilotes Carlin (cf. la joute entre Felipe Nasr et Kevin Magnussen...) L'an dernier, elle était vice-championne avec Antonio Giovinazzi. On est donc loin d'un second couteau comme Double R ou Fortec. Mais à l'hiver, Red Bull a décidé de placer ses juniors chez Motopark. Quant à Sean Gellael, alias mister poulet frit, il court désormais chez Campos. Il a donc emmené avec lui le sponsor familial (qui soutenait à la fois la structure F3 et la structure FR 3.5.) Privée de ces revenus, Carlin se retrouve à la dérive.

La pertinence de poursuivre en F3, en 2017, se pose. Les pilotes de renom ne jurent que par Prema (qui file actuellement vers un cinquième titre consécutif) et faute de mieux, Carlin pourrait se tourner vers de riches chicanes mobiles... L'équipe est présente ailleurs (British F4, British F3, EuroFormula Open, GP2, Indy Lights et bientôt, US F2000) et que dans ces "ailleurs", elle joue le titre (sauf en GP2.) En cas de départ, on aurait une F3 2017 à six équipes (HiTech, Motopark, Mücke, Prema, T-Sport et Van Amersfoort), alors qu'il y en avait deux fois plus en 2015 ! Une situation qui rappelle le British F3 de 2011, avec le destin que l'on sait...

Crédit photo : F3

Source :

Carlin

Pour résumer

Ce week-end, Carlin n'en sera pas. L'équipe se retrouve sans pilote pour son programme F3.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.