par Patrick Garcia

F1: Spa la peine de s'inquiéter

La tenue du Grand Prix de Belgique à Spa était plus que menacée depuis la faillite de l'organisateur DDGP le mois dernier. La région wallonne qui est garante de l'épreuve vient de déclarer qu'il coûterait plus cher de ne pas organiser le GP 2006 que l'inverse ! Contractuellement, en cas de non organisation du Grand Prix, le garant doit verser, chaque année, 14 millions d'euros de pénalités au gestionnaire des droits de la F1 (Formula One Management), jusqu'au terme du "bail" en 2010. De quoi faire réflechir, n'est ce pas ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La tenue du Grand Prix de Belgique à Spa était plus que menacée depuis la faillite de l'organisateur DDGP le mois dernier. La région wallonne qui est garante de l'épreuve vient de déclarer qu'il coûterait plus cher de ne pas organiser le GP 2006 que l'inverse ! Contractuellement, en cas de non organisation du Grand Prix, le garant doit verser, chaque année, 14 millions d'euros de pénalités au gestionnaire des droits de la F1 (Formula One Management), jusqu'au terme du "bail" en 2010. De quoi faire réflechir, n'est ce pas ?

C'est donc à la lecture de cette clause que les autorités wallonnes se sont déclarées "très concernées par le maintien d'une épreuve qui apporte beaucoup à la région". L'épreuve prévue le 17 Septembre 2006 revient dans le domaine du possible.

Les ministres ont donc entrepris de trouver les investisseurs nécessaires à l'organisation de l'épreuve en 2006 sans manquer de contacter Bernie Ecclestone qui, sibyllin, avait déclaré être en contact avec la région pour "voir dans quelles conditions assurer la pérrenité de cette course qu'il affectionne".
Le HTTT 2 serait il en gestation ?

Lire également: Spa la dernière ?
                       Le GP de Belgique 2006 aura t il lieu ?
                        Circuits de légende: Spa Francorchamps
                        Kimi Raïkkönen remporte le G.P de Belgique

source: Eurosport

Pour résumer

La tenue du Grand Prix de Belgique à Spa était plus que menacée depuis la faillite de l'organisateur DDGP le mois dernier. La région wallonne qui est garante de l'épreuve vient de déclarer qu'il coûterait plus cher de ne pas organiser le GP 2006 que l'inverse ! Contractuellement, en cas de non organisation du Grand Prix, le garant doit verser, chaque année, 14 millions d'euros de pénalités au gestionnaire des droits de la F1 (Formula One Management), jusqu'au terme du "bail" en 2010. De quoi faire réflechir, n'est ce pas ?

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.