par Nicolas Anderbegani

L'écurie DAMS rachetée par Charles Pic

La célèbre écurie française DAMS tourne une page. Olivier et Grégory Driot, propriétaires de l’équipe de Formule 2 depuis le décès de leur père Jean-Paul Driot, ont trouvé un accord avec l’ancien pilote de Formule 1 Charles Pic, un ami proche de la famille, pour reprendre les rênes de la structure mancelle.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La célèbre écurie française DAMS tourne une page. Olivier et Grégory Driot, propriétaires de l’équipe de Formule 2 depuis le décès de leur père Jean-Paul Driot, ont trouvé un accord avec l’ancien pilote de Formule 1 Charles Pic, un ami proche de la famille, pour reprendre les rênes de la structure mancelle.

Success story

DAMS, acronyme de Driot Arnoux Motorsport, est fondée par Jean-Paul Driot et le pilote de F1 René Arnoux en 1988, afin de s’engager en F3000 dès la saison 1989 et favoriser la promotion des talents français, encore. Rapidement, la structure devient l’une des références de la catégorie, et, plus de 30 ans après, elle peut afficher fièrement un impressionnant palmarès composé de 15 titres Pilotes, 16 championnats Équipes et 168 victoires depuis 1988.

Plusieurs générations de champions français sont révélées grâce à leur passage avec DAMS, comme Erik Comas en 1990, Olivier Panis en 1993 et Jean-Christophe Boullion en 1995 qui décrochent tous le titre international de F3000, ce qui leur ouvre les portes de la F1. DAMS n’est pas loin également de sauter le pas et de lancer son écurie dans la catégorie reine pour la saison 1996, une monoplace, la GD-01 étant développée avec Reynard. Mais faute de financements, le projet tombe à l’eau. Parallèlement à la monoplace, DAMS investit également l’Endurance, participant sur plusieurs saisons au FIA-GT, à l’ALMS et au Mans avec différents partenaires comme Panoz, Lola et Cadillac.

En 2005, DAMS rejoint le GP2 avec deux nouveaux titres pilotes en 2012 et 2014 pour Valsecchi et Palmer, puis bascule en Formule 2, avec là encore un titre équipes en 2019. Mais c’est surtout en Formule E que le nom DAMS brille pleinement, puisqu’elle supervise l’engagement de Renault avec, à la clé, les trois premiers championnats constructeurs et un tire pilote grâce à Sebastien Buemi entre 2014 et 2016. L’aventure se poursuit aujourd’hui sous le blason Nissan e.dams.

L'homme qui tombe à pic (oui, c'est facile)

Charles Pic remporte quelques succès en GP2 Series et en Formule Renault 3.5, puis a été vu en Formule 1 avec l’équipe Marussia en 2012, Caterham en 2013 puis comme pilote d’essais Lotus en 2014. Après son passage en compétition, il rebascule en 2015 vers le monde de l’entreprise en intégrant le groupe de transport et de logistique familial. La complicité entre DAMS et la famille Pic remonte à plus de de 30 ans. Charles-Pierre André, le grand-père de Charles, a notamment soutenu Éric Bernard, son parrain, et Olivier Panis lorsqu’ils étaient chez DAMS. Arthur Pic, son frère cadet, a également roulé pour l’écurie mancelle en 2012 dans le championnat de Formule Renault 3.5.

Le Drômois s’engage à perpétuer l’histoire et la réputation de l’équipe et à « accompagner de jeunes talents pour qu’ils accèdent au plus haut niveau du sport automobile ». Cela n’affecte en rien la disposition du team pour 2022, qui évoluera toujours sous la direction de François Sicard, Directeur Général, et Rémi Decorzent, responsable de l’ingénierie. L’écurie continuera d’être basée dans ses locaux actuels du Mans.

Les réactions

Olivier and Grégory Driot, propriétaires de DAMS : « Même si nous sommes tristes de passer la main, cette décision est la meilleure solution pour assurer l’avenir de l’équipe et la développer. Depuis le décès de notre père nous avons toujours fait le maximum pour que DAMS continue d’être performante. La structure pourra néanmoins être encore plus compétitive avec Charles et il bénéficiera de l’engagement et de la loyauté de tout le personnel, la plupart travaillant pour l’équipe depuis de nombreuses années (…) Lorsque Charles nous a contactés, nous nous sommes vite rendu compte que cette transmission de témoin représentait une belle opportunité, non seulement pour tout le personnel, mais également pour l’histoire de la famille Driot. C’est un honneur pour nous de céder DAMS à un autre grand nom du sport automobile français. »

Charles Pic : « Je suis très heureux de pouvoir écrire une nouvelle page de l’aventure DAMS. Nos deux familles s’apprécient depuis très longtemps. Jean-Paul connaissait mon grand-père, qui a soutenu plusieurs pilotes DAMS par le passé, dont mon parrain Éric Bernard et Olivier Panis. Ma passion pour la course automobile n’a pas changé et cette acquisition est un projet sur le long terme. Je suis convaincu que DAMS peut être couronnée de succès sur la piste comme en dehors. Je suis impatient de voir ce que nous allons accomplir avec François, Rémi et tous les membres de l’équipe. »

Tout ce que l'on peut souhaiter, c'est que DAMS continue de porter avec brio les couleurs tricolores dans les championnats de monoplaces.

Pour résumer

La célèbre écurie française DAMS tourne une page. Olivier et Grégory Driot, propriétaires de l’équipe de Formule 2 depuis le décès de leur père Jean-Paul Driot, ont trouvé un accord avec l’ancien pilote de Formule 1 Charles Pic, un ami proche de la famille, pour reprendre les rênes de la structure mancelle.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.