Credit Photo - A.S.O / M. Machado de Melo
par Thibaut Emme

Dakar 2023 ES7 : Al Rajhi à l'honneur

Yazeed Al Rajhi a perdu tout espoir d'une bonne place à l'arrivée mais il a tenu à montrer qu'il n'avait pas usurper sa deuxième place provisoire avant ses déboires. Il remporte l'étape 7.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'étape 7 a encore fait des dégâts dans la caravane du Dakar 2023. Devant, Al Rajhi remporte sa quatrième spéciale sur le rallye Dakar en carrière. On a longtemps cru que cela pourrait être une nouvelle victoire de Chicherit, mais non.

A l'arrivée, Al Rajhi l'emporte devant Zala sur Prodrive Hunter et Chicherit lui aussi sur Hunter. Les deux sont tout de même relégués respectivement à 8 min 54 et 10 min 15. Derrière, De Villiers se refait un peu la cerise. Baragwanath devance Lategan second du général. Serradori est 7e, Loeb 9e. Dumas arrive 13e devant Al Attiyah qui lâche 19 min sur Al Rajhi mais a de quoi voir venir. Les frères Coronel ont fait une figure en vue de l'arrivée. Ils terminent 79e à 1h10m28s.

La tuile du jour, c'est encore pour Audi. Casse de Ekström, le dernier Audi qui est en course pour un top 10. Sainz qui est finalement reparti hier soir sert de magasin de pièce. L'Espagnol s'arrête pour donner un demi-train à Ekström. Le Suédois arrive avec 3h21m58 de retard. Plus de 3h par rapport à Al Attiyah et la tête du rallye raid.

Un général provisoire surprenant

Au général, en effet, Al Attiyah est "peinard". Il abandonne 5 minutes à Lategan mais conserve encore 1h01 d'avance sur le Sud-Africain. Moraes est toujours 3e et grapille 2 minutes sur Al Attiyah. De Villiers a gagné 8 minutes et reste 4e à 1h36. Désormais, Loeb est 5e, plutôt inespéré après l'étape 2 (31e). A la régulière, il peut récupérer De Villiers à moins de 18 minutes devant. Pour un podium final, il faudra sans doute compter sur une ou deux défaillances des gars de devant. Vu la dureté de ce Dakar, pourquoi pas. Mais attention à la casse du Hunter.

Dans les "surprises" pour le moment, on a Dumas 6e pour le Rebellion Racing avec un Hilux, ou Baragwanath qui est le premier pilote Century Racing (buggy sud-africain) ou Wei Han 9e. Rémi Boulanger est 10e. C'est le navigateur de Lionel Baud qui pilote pour Toyota Overdrive. Rémi est le frère ainé de Edouard Boulanger, ancien pilote et navigateur de Peterhansel. C'est dans la famille visiblement le rally-raid.

Ce soir, bivouac léger car c'est une étape marathon (deux étapes avec assistance réduite et bivouac sous tente). Demain on retourne à Riyadh. La journée de repos n'est que lundi et cela doit commencer à bien tirer dans les pattes des concurrents. Avant cela, 346 km de spéciale pour une étape de près de 823 km. Une étape 100% inédite qui débutera par des vallées avant d'arriver sur un désert "ouvert" propice à la navigation (et au jardinage).

POS.PILOTE-EQUIPEÉQUIPETEMPSÉCARTPÉNALITÉ
1
(QAT) NASSER AL-ATTIYAH
TOYOTA GAZOO RACING27H 26' 23'' 00H 00' 10''
 
(FRA) MATHIEU BAUMEL
    
2
(ZAF) HENK LATEGAN
TOYOTA GAZOO RACING28H 27' 27''+ 01H 01' 04''00H 20' 00''
 
(ZAF) BRETT CUMMINGS
    
3
(BRA) LUCAS MORAES
OVERDRIVE RACING28H 37' 47''+ 01H 11' 24''
 
(DEU) TIMO GOTTSCHALK
    
4
(ZAF) GINIEL DE VILLIERS
TOYOTA GAZOO RACING29H 03' 10''+ 01H 36' 47''00H 04' 00''
 
(ZAF) DENNIS MURPHY
    
5
(FRA) SEBASTIEN LOEB
BAHRAIN RAID XTREME29H 20' 40''+ 01H 54' 17''00H 02' 00''
 
(BEL) FABIAN LURQUIN
    
6
(FRA) ROMAIN DUMAS
REBELLION RACING29H 38' 53''+ 02H 12' 30''00H 02' 00''
 
(FRA) MAX DELFINO
    
7
(ZAF) BRIAN BARAGWANATH
CENTURY RACING FACTORY TEAM29H 41' 03''+ 02H 14' 40''00H 08' 00''
 
(ZAF) LEONARD CREMER
    
8
(CZE) MARTIN PROKOP
ORLEN BENZINA TEAM29H 43' 49''+ 02H 17' 26''
 
(CZE) VIKTOR CHYTKA
    
9
(CHN) WEI HAN
HANWEI MOTORSPORT TEAM30H 18' 01''+ 02H 51' 38''00H 01' 00''
 
(CHN) MA LI
    
10
(FRA) LIONEL BAUD
OVERDRIVE RACING30H 44' 22''+ 03H 17' 59''00H 50' 00''
 
(FRA) RÉMI BOULANGER
    
Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La cata continue pour Audi avec Ekström qui a cassé son joujou. Heureusement Sainz était là et lui a donné un demi-train. Devant, Al Rajhi a remporté son 4e scratch en carrière et Al Attiyah conserve la tête du Dakar 2023.
Loeb remonte dans le Top5, Dumas est 6e.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.