par Joest Jonathan Ouaknine

Championnat européen de F3 2014 à Hockenheim : un Français au sommet

Esteban Ocon (Prema) était déjà brillant lors de la manche d'ouverture du championnat européen de F3, à Silverstone. Il confirme à Hockenheim et le tricolore de s'affirmer parmi les candidats au titre.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Esteban Ocon (Prema) était déjà brillant lors de la manche d'ouverture du championnat européen de F3, à Silverstone. Il confirme à Hockenheim et le tricolore de s'affirmer parmi les candidats au titre.

Scirocco R-Cup

Pour la rentrée, Volkswagen a prévu une grande fête. Manuel Reuter, double-vainqueur des 24 heures du Mans et ancien champion de DTM, est là pour coacher les pilotes.

Pierre Casiraghi, fils de Caroline de Hanovre, est la carte "people". Proche de Jacky Ickx, il n'a jusqu'ici couru qu'en rallye historique. Volkswagen se gargarise de ses moindres faits et gestes. Casiraghi a même droit à un tour du circuit, en passager de Daniel Abt sur une S5 DTM.

Parmi les 19 pilotes présents, il y a 4 femmes. On suivra la Française Lucile Cypriano, vainqueuse du "volant" Woman in Motorsport. Doreen Seidel possède un parcours original : elle a été désignée Playmate de l'année 2008 par Playboy !

Jordan Lee Pepper voudrait succéder au palmarès à son compatriote Kelvin van der Linde. Impérial le samedi, le Sud-africain mène de bout en bout. Le redoublant Manuel Fahnauer et le débutant Jason Kremer (venu de la Formel Masters), doivent se contenter respectivement des 2e et 3e rang. Casiraghi distribue les coupes sous les regards de Ickx et de Stéphane Ortelli.

Pepper renouvèle sa démonstration le dimanche. Fahnauer doit de nouveau se satisfaire de l'argent. Victor Bouveng est 3e.

Championnat européen de F3

4e du championnat européen de F3 2013, Lucas Auer (Mücke) a été invisible à Silverstone. Le neveu de Gerhard Berger se réveille à Hockenheim et décroche la pole.

Au départ de la course, Auer conserve l'avantage sur Ed Jones (Carlin) et Ocon. Derrière eux, Max Verstappen (Van Amersfoort) et Nicholas Latifi (Prema) ne passent pas la chicane. Un virage plus loin, Michele Beretta (Eurointernational), Gustavo Menezes (Van Amersfoort) et Alex Toril (T-Sport) sont au tapis ! Le safety-car intervient le temps qu'on dégage les furieux.

Lorsque le peloton est relaché, Auer prend le large. Jones tente de semer Ocon, mais le Français s'accroche. Il est d'autant plus pressant qu'il est lui-même pourchassé par Jordan King (Carlin.) Dans le dernier tour, coup de théâtre, Ocon est victime d'un mystérieux problème technique. Le champion de British F3 2013 saisit l'opportunité et récupère le bronze.

Ainsi, Auer décroche son premier succès 2014, devant Jones (premier podium européen) et King.

Malchanceux le samedi, Verstappen décroche la pole de la course 2. Hélas, il est trahi par sa boite de vitesse et renonce dans le tour de formation.

Poleman virtuel, Ocon s'élance parfaitement au feu vert. Antonio Giovinazzi (Carlin) et Jones le suivent. Derrière, Auer s'offre une belle remontée dans le peloton. Beretta part à la faute et entraine un bref safety-car.

Au restart, pas de soucis pour Ocon. Giovinazzi se contente de l'argent. Jones, lui, est mis sous pression par Auer, qui s'est faufilé jusqu'au 4e rang. L'Emirati tient néanmoins le coup.

Et Ocon de remporter la course 2, devant Giovinazzi et Jones.

Le dimanche après-midi, Verstappen est de nouveau en pole. Cette fois, il veut voir le damier ! Au feu vert, le Hollandais contrôle Ocon et Felix Rosenqvist (Mücke.) 3 des pilotes les plus chevronnés, Felix Serralles (West-Tec), John Bryant-Meisner (Fortec) et Tom Blomqvist (Carlin) se percutent et le safety-car d'intervenir.

Au drapeau vert, Rosenqvist abandonne. Antonio Fuoco (Prema) se retrouve 3e.

Ca ne bougera plus jusqu'à l'arrivée et Verstappen de remporter son premier succès en F3. Ocon et Fuoco complètent ce podium des jeunes loups.

Ocon cimente son avance, avec 103 points. Fuoco et Rosenqvist, ex-æquo à 67 points, suivent. Auer est désormais 4e à 63 points.

Crédits photos : FIA Europe F3, sauf photos 2 à 5 (Volkswagen)

Pour résumer

Esteban Ocon (Prema) était déjà brillant lors de la manche d'ouverture du championnat européen de F3, à Silverstone. Il confirme à Hockenheim et le tricolore de s'affirmer parmi les candidats au titre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.