par Joest Jonathan Ouaknine

Caterham Academy, la promo 2014

elle essaye de se structurer. Même si l'on reste loin du professionnalisme de Red Bull.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Caterham est -avec Red Bull- l'une des rares écuries qui possède encore une filière. Présente dés la création de l'équipe, la Caterham Academy a d'abord été un mélange de pilotes"politique", de coups de cœur du patron et de simple pilotes payants. Depuis 2013, elle essaye de se structurer. Même si l'on reste loin du professionnalisme de Red Bull.

Rappelons qu'à ce jour, un seul pilote de la Caterham Academy, Giedo Van der Garde, a été poussé en F1... Et il a été remercié au bout d'un an. Pas vraiment un bon exemple pour les autres...

Laura Tillett, ex-pilote d'essai du kart Caterham va aider au développement des Seven. Elle ne fait plus parti de l'Academy, même si sa MRF 2000 porte les couleurs de Caterham.

Alexander Rossi

Encore une année sur le banc de touche. Cet Américain est le chouchou de Tony Fernandes... Mais pas assez pour être titularisé. Dommage car il est sans conteste le plus affuté et mature du lot. Comme en 2013, il s'achemine vers un programme pilote d'essai/GP2 avec Caterham (meilleur débutant 2013.) En GP2, il fera équipe avec l'Indonésien Rio Haryanto.

Will Stevens

Recruté en 2013, l'Anglais est un des symboles de la restructuration de l'académie. Bien mal lui en a pris : sa saison de FR 3.5 assez moyenne (4e du championnat, sans décrocher la moindre victoire.) Ca ne l'empêche pas de conserver l'adoubement des "vert et jaune". Il va effectuer une troisième saison en FR 3.5, avec Strakka Racing (qui porte désormais les couleurs de Caterham dans la discipline.) On l'a également vu en GP2, le temps d'un test (chez Caterham, évidemment.)

Matt Parry

C'est le seul du lot à avoir été titré en 2013. En effet, il a remporté la FR 2.0 NEC, avec Fortec. Déjà vainqueur de l'Intersteps (ex-Formula BMW UK) en 2012, il vient aussi de remporter le McLaren Autosport Awards. Grâce à cela, il a décroché un test F1, avec McLaren. Malgré ce beau bagage, il n'a encore rien signé pour cette année.

Weiron Tan

A l'origine, Caterham/Team Lotus devait pousser les pilotes Asiatiques et Tan est l'un des derniers "survivants" de cette époque. Après une demi-saison de JK Racing Tires (ex-Formula BMW Pacific), il s'exila en Europe en 2013. Vice-champion de FR Protyre avec Fortec, il joua le titre jusqu'au bout. C'est ce qu'on appelle un examen de passage réussi.

Seb Morris

Aurélien Panis et Sergio Canamasas disparaissent des plaquettes. Le fils d'Olivier était surement un dommage collatéral de la rupture avec Charles Pic (managé par l'ex-pilote de F1.)

Morris est pour l'instant l'unique nouveau (on nous annonce prochainement "un pilote de F4".) Champion FR Autmun Cup 2012, il passa en BRDC F4. Il termina 2e, en privilégiant la régularité au panache. Pour 2014, il s'essayera à la FR 2.0 NEC. Fera-t-il aussi bien que Parry ?

Daim Hishammudin

Le Singapourien est le benjamin du lot. C'est aussi, paradoxalement, le plus ancien membre. Il a connu l'époque où l'équipe s'appelait Lotus Racing et où Alex Young gérait l'académie. Pilote de kart, il devrait bientôt passer à l'automobile.

Crédits photos : Caterham (photos 1, 2 et 3), FR NEC (photo 4), FR Protyre (photos 5 et 6) et Daim Hishammudin (photo 7.)

Pour résumer

elle essaye de se structurer. Même si l'on reste loin du professionnalisme de Red Bull.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.