par Joest Jonathan Ouaknine

500 miles d'Indianapolis 2015 : Briscoe remplace Hinchcliffe

Grièvement blessé aux essais, James Hinchcliffe ne pourra participer aux 500 miles d'Indianapolis. Qui pour le remplacer dans la "5" de Sam Schmidt ? L'écurie connait un bel afflux de CV. Et c'est finalement, Ryan Briscoe qui décroche la timbale.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Grièvement blessé aux essais, James Hinchcliffe ne pourra participer aux 500 miles d'Indianapolis. Qui pour le remplacer dans la "5" de Sam Schmidt ? L'écurie connait un bel afflux de CV. Et c'est finalement, Ryan Briscoe qui décroche la timbale.

La bonne nouvelle, c'est que le pilote Canadien ne gardera pas de séquelles. La mauvaise, c'est que sa convalescence risque de durer plusieurs semaines, voir plusieurs mois. Or, après "Indy", l'Indycar enchaine les épreuves et cela fera autant de courses où le Canadien sera absent. Qui plus est, Hinchcliffe est actuellement 8e du championnat ; c'est le seul pilote Honda à avoir décroché une victoire et l'un des seuls capable d'aller sur le podium. Le motoriste Japonais exige donc un remplaçant rapide, qui puisse viser le Top 5. Tant pis pour les seconds couteaux aux poches pleines. L'Indycar y ajoute que pour rouler à Indianapolis, le candidat doit avoir disputé au moins une édition de "Indy". Là dessus, Sam Schmidt est d'accord. Hinchcliffe a qualifié la "5", mais le règlement impose à son remplaçant de partir dernier. Le départ des "500" est toujours chaud au fond du peloton. Au mieux, il y a un bouchon digne des départ en vacances (de quoi ruiner toute chance de place d'honneur.) Au pire, c'est une bousculade collective. Sam Schmidt a besoin d'un pilote capable de s'extraire rapidement du gruppetto et de slalomer entre d'éventuelles monoplaces en perdition.

Un pilote rapide, disponible pour Indianapolis et éventuellement disponible durant l'été... Le problème de l'écurie, c'est que chaque candidat sérieux ne rempli que deux conditions.

Catherine Legge a été approchée. L'Anglaise n'a pas grand chose à faire d'ici 2016 et un hypothétique "500" avec une nouvelle structure. Mais elle n'est pas montée dans une Indycar depuis les 500 miles 2014. Sa dernière campagne complète remonte à 2012. Surtout, elle n'a pas une réputation de pilote rapide.

Conor Daly et Justin Wilson possèdent un pied droit plus musclé. Ils ont déjà tous les deux un baquet pour Indianapolis. Par contre, ils seront libres au soir de l'épreuve. Sam Schmidt a donc gardé leurs CV.

Tristan Vautier vient de qualifier la "19" de Dale Coyne. C'est un ancien pilote Sam Schmidt et il reste typé "Honda". Mais ce week-end, il a Blancpain.

Reste donc Ryan Briscoe. Avec 7 victoires au compteur (donc 4 sur ovales), c'est un "client". De plus, il a déjà effectué des remplacements au pied levé. L'Australien est pilote Corvette Racing, mais l'équipe est conciliante. Le seul problème, c'est qu'il doit bientôt préparer les 24 heures du Mans. Ainsi, Briscoe ne sera a priori disponible que pour Indianapolis et ensuite, Sam Schmidt devra chercher un autre homme.

Crédit photos : GM

Pour résumer

Grièvement blessé aux essais, James Hinchcliffe ne pourra participer aux 500 miles d'Indianapolis. Qui pour le remplacer dans la "5" de Sam Schmidt ? L'écurie connait un bel afflux de CV. Et c'est finalement, Ryan Briscoe qui décroche la timbale.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.