par Elisabeth Studer

Volkswagen revend son gaz : 400 M Euros

Volkswagen devrait recevoir des centaines de millions d'euros de bénéfices commerciaux après s’être déchargé d'une couverture massive de gaz naturel, revendant de grandes quantités qu'elle avait précédemment achetées sur le marché allemand.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Volkswagen vend une énorme quantité de gaz

Selon Bloomberg, Volkswagen, plus grand constructeur automobile d'Europe, a mené une vente de 2,6 térawattheures de contrats de gaz. Soit de quoi faire fonctionner environ 200 000 habitations normales chauffées au gaz pendant un an.

Les prix du gaz se négocient désormais à des niveaux nettement plus élevés que ceux pratiqués lorsque VW s’est approvisionné, une crise énergétique sans précédent en Europe faisant s’envoler les prix. Sur la base des prix récents, VW pourrait recevoir environ 400 millions d'euros de bénéfices, selon les calculs de Bloomberg.

Le charbon au lieu du gaz

Volkswagen avait prévu d'utiliser le gaz l'année prochaine dans ses deux centrales électriques de Wolfsburg dans le cadre d'un plan mis en place pour se détourner du charbon. Cependant, la flambée des prix, combinée aux pressions économiques et politiques pour économiser le carburant, a conduit VW à le vendre et à s'en tenir au charbon pour l'instant, selon des personnes proches du dossier.

Le prix du mégawattheure multiplié par plus de 6

Les achats anticipés – connus sous le nom de couvertures, pour se protéger contre la volatilité des prix – ont été achetés via le fournisseur Wingas sur Trading Hub Europe dès 2020, lorsque le prix du marché était d'environ 30 euros par mégawattheure, a indiqué l'une des personnes. Les contrats à terme sur le gaz sur le hub se négocient désormais à près de 200 euros par mégawattheure.

Volkswagen gagnant aussi sur le nickel

Au cours du début de l’année, le négoce de matières premières de VW a enregistré un autre bénéfice important. Le constructeur (on l’aurait presque oublié ! ) a vu ses gains provenant de positions de couverture sur des matières premières comme le nickel ajouter 3,5 milliards d'euros à ses bénéfices du premier trimestre.

Les bénéfices de la vente de gaz de VW devraient être utilisés pour compenser les coûts associés à l'utilisation de combustibles au charbon ou au pétrole et au remplacement ou à la modernisation de machines, a déclaré une personne proche du dossier.

Notre avis, par leblogauto.com

Certes une bonne gestion financière de Volkswagen … mais au détriment de la planète, puisque c’est en ayant toujours recours au charbon que le constructeur peut enregistrer ces bénéfices.

Les nouvelles turbines à gaz à haut rendement destinées à être installées dans les centrales électriques de Wolfsburg devaient réduire les émissions de dioxyde de carbone pour la production de chaleur et d'électricité d'environ 1,5 million de tonnes par an. Cela correspondant à la production annuelle de CO 2 d'environ 870 000 véhicules et devant représenter une réduction de près de 60 % par rapport aux émissions précédentes des centrales de Wolfsburg.

Sources : Bloomberg, Greencar

Pour résumer

Volkswagen devrait recevoir des centaines de millions d'euros de bénéfices commerciaux après s’être déchargé d'une couverture massive de gaz naturel, revendant de grandes quantités qu'elle avait précédemment achetées sur le marché allemand.
Le tout au détriment de la planète ... puisque la transaction n'est rendue possible que via le maintien de l'usage du charbon ...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.