par Elisabeth Studer

Stellantis /UE : réseau de distribution réorganisé en 2023

Stellantis, groupe automobile issu de la fusion entre PSA et FCA, a annoncé jeudi qu'il réorganiserait son réseau de concessionnaires européens en juillet prochain, en commençant par l'Autriche, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.
Le nouveau modèle de distribution devrait être mis en place progressivement à la suite dans le reste de l'Europe.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Evolution du modèle de distribution

Dans le cadre de ses efforts pour réduire les coûts et soutenir ses investissements destinés aux véhicules électriques, Stellantis a annoncé en 2021 qu'il mettrait fin à tous les contrats de vente et de services en cours avec les concessionnaires européens pour l'ensemble de ses 14 marques, à partir de juin 2023.

Le plan poursuivi par le groupe automobile est d'évoluer vers un "modèle d'agence" dans lequel les constructeurs contrôlent davantage les transactions de vente et les prix tandis que les concessionnaires se concentrent sur les livraisons et l'entretien, n'agissant plus en tant que partenaire contractuel du client. Uwe Hochgeschurtz, directeur des opérations de Stellantis pour la zone "Europe élargie", a déclaré que le groupe visait à promouvoir un modèle de distribution "durable" , affirmant que toutes les parties prenantes en bénéficieraient.

Approche multi-marques

Selon le constructeur , les clients « pourront tirer parti d’une approche multi-marques et multi-canal avec une gamme plus vaste de services ».

Les vendeurs devraient quant à eux « un nouveau business model plus efficace » dont le but est de « tirer parti du portfolio des 14 marques de Stellantis, créer des synergies, optimiser les coûts de distribution et offrir des solutions de mobilité soutenables additionnelles ».

Stellantis veut rassurer les concessionnaires

Stellantis a déclaré avoir effectué une simulation économique comparative montrant que, dans le cadre du nouveau modèle de distribution prévu, les concessionnaires bénéficieraient d'une "rentabilité au moins équivalente" et d'une exposition réduite aux risques.

Un porte-parole de la société a quant à lui précisé que les marques de véhicules utilitaires légers de Stellantis entreraient dans la nouvelle structure de distribution à partir du 1er janvier 2024.

Notre avis, par leblogauto.com

L’objectif de Stellantis est donc de réduire les coûts et l’exposition au risque pour pouvoir mettre les bouchées doubles sur les véhicules électriques. Lesquels sont synonymes à l’heure actuelle de coûts opérationnels plus élevés. L’optimisation du circuit de distribution figure par un des leviers de croissance moyen et long terme du constructeur.

Pas sûr  toutefois que les concessionnaires s’y retrouvent … d’autant plus s’ils ne disposent d’aucune marge de manœuvre sur les prix …

Sources : Reuters, Stellantis

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Stellantis a annoncé jeudi qu'il réorganiserait son réseau de concessionnaires européens en juillet prochain, en commençant par l'Autriche, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.
Le nouveau modèle de distribution devrait être mis en place progressivement à la suite dans le reste de l'Europe.
Objectif : optimiser et réduire les coûts en favorisant l'approche multi-marques. Le tout sans impacter financièrement les concessionnaires ... nous dit-on ....

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.