par Elisabeth Studer

Seuil de 72 $ le baril de pétrole : coup d’épée dans l’eau de Biden ?

Les sociétés américaines liées au pétrole de schiste estiment que la récente proposition de Joe Biden de stocker les réserves de pétrole US à des prix avoisinant 72 dollars est insuffisante pour augmenter la production de pétrole.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le cours du pétrole ne devrait en deçà du seuil fixé par Joe Biden

Matt Gallagher, responsable du pétrole de schiste américain, a lancé cette semaine un sondage sur Twitter pour évaluer les réactions à la proposition du président Joe Biden de stocker la réserve pétrolière d'urgence des États-Unis à des prix avoisinant 72 dollars le baril, afin d'inciter les producteurs à forer davantage.

Près de 80 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles ne s'attendaient pas à ce que les contrats à terme sur le pétrole tombent l'année prochaine à un niveau qui déclencherait des achats américains - annulant ainsi tout coup de pouce de ce que les analystes appellent le "put américain", ou la proposition d’utiliser les achats de la réserve stratégique de pétrole pour fixer un prix minimum pour la production de pétrole à venir.

Une proposition inefficace

Certains redoutent également que le cours du pétrole n’atteigne pas ce seuil déclencheur. Faisant craindre un maintien des réserves stratégiques à un niveau bas.

Ils estiment que Joe Biden joue un jeu d’équilibriste en tentant à la fois de soutenir sa base « verte « et de faire baisser les prix du carburant. Pour au final, n’aboutir à aucun de ces objectifs.

Un cours du brut élevé pas synonyme de production abondante

D’autres cabinets conseils notent quant à eux que compte-tenu du cours actuel du pétrole - environ 85 dollars le baril - la proposition d’achat du Président US à un prix avoisinant 70 dollars n’engendrera pas une croissance de l'offre.

Les prix du pétrole américain ont atteint 120 $ le baril cette année et n'ont pas déclenché un boom de la production, la main-d’oeuvre manquant à l’appel et son coût étant élevé. Les contrats à terme sur le pétrole jusqu'au milieu ou à la fin de 2024 se négocient à environ 72 $ le baril, ce qui signifie que les producteurs de pétrole peuvent bloquer le prix de vente de la production future autour du niveau fixé pour les achats des réserves stratégiques estiment certains.

Notre avis, par leblogauto.com

A vouloir ménager la chèvre et le chou, Joe Biden risque effectivement de donner un coup d’épée dans l’eau … voire même pourrait susciter une réaction contre-productive des pétroliers US.

Sources : Reuters

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les sociétés américaines qui exploitent du pétrole de schiste et les cabinets conseils du secteur estiment que la récente proposition de Joe Biden de stocker les réserves de pétrole US à des prix proches de 72 dollars est insuffisante pour augmenter la production de pétrole.
A vouloir ménager la chèvre et le chou, Joe Biden risque effectivement de donner un coup d’épée dans l’eau … voire même pourrait susciter une réaction contre-productive des pétroliers US.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.