par Thibaut Emme

Sécurité routière 2019 : -16,9% en avril

Après plusieurs mois de hausse, voilà que la courbe de la mortalité repart à la baisse en avril. Près de 17% de baisse par rapport à 2018, ce n'est pas anodin.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Comme chaque mois, l'ONISR dévoile les chiffres provisoires de l'accidentalité d'avril. Ce mois, c'est 15 jours plus tard que d'habitude car l'ONISR sort également le bilan de l'année 2018 (article à venir).

En avril 2019 (par rapport à avril 2018), il y a eu 236 décès sur les routes de métropole soit 48 tués de moins ou -16,9%. C'est le "meilleur" mois d'avril jamais enregistré à égalité avec celui de 2013. Du côté des accidents corporels, ils sont également en baisse, plus modeste, à 4 415 soit 259 de moins ou -5,5%. Enfin, 5 572 personnes ont été blessées soit 312 de moins ou -5,3%. A noter que le chiffres des hospitalisations de 24 heures ou plus ne sont pas disponibles ce mois à cause de "la mise en place du nouveau système d’information" (sic.).

Un début 2019 en ligne avec 2018

Depuis le début de 2019, 977 personnes sont mortes dans un accident de la route en métropole. Cela représente 11 morts de plus qu'en 2018 ou +1,1%. Une stabilité bienvenue. Du côté des accidents, on en dénombre 16 948 soit 733 de plus ou +4,5%. Les blessés sont 21 061 soit 816 de plus ou +4,0%.

Maintenant si on regarde les 12 derniers mois (mai 2018 à avril 2019), le bilan est plus flatteur avec une baisse de 4,3% du nombre de tués à 3 259. Dans le détail, seule la catégorie des automobilistes voit son nombre de tués baisser. Les cyclistes, comme depuis le début de l'année, paient un tribut plus lourd qu'en 2018. Sur le cumule des 12 derniers mois, les automobilistes connaissent une baisse de 12% tandis que les cyclistes connaissent une hausse de 12%.

Evidemment cela ne joue pas sur les mêmes chiffres (on compte environ 10 automobilistes tués pour 1 cycliste) mais cela peut donner des indications sur ce qu'il faut changer pour que toutes les catégories soient en baisse. Les cyclomotoristes tués sont en hausse de 5% et les piétons de 4. Sans doute les effets du 80 km/h...

Pour résumer

Après plusieurs mois de hausse, voilà que la courbe de la mortalité repart à la baisse en avril. Près de 17% de baisse par rapport à 2018, ce n'est pas anodin.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.