par Elisabeth Studer

Plan de sobriété : télétravail et covoiturage mis en avant

Réduire la consommation de carburant en limitant les trajets : tel semble être l’objectif principal du plan de sobriété que le gouvernement dévoilera jeudi, si l'on regarde via une lorgnette " transports" et "particulier" et non "entreprise".

Selon des informations du Parisien confirmées par le ministère de la Transition énergétique, le gouvernement dévoilera jeudi dans son plan de sobriété "des dizaines de mesures d'économie", dont un encouragement au télétravail, une incitation financière au covoiturage ou encore la coupure de l'eau chaude dans les administrations.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Objectif : baisser la consommation de 10% dès maintenant

Le gouvernement va présenter jeudi son plan de bataille pour la sobriété, fruit d'un travail de plusieurs mois avec l'ensemble des secteurs économiques du pays. Des dizaines de mesures pour les particuliers, entreprises et collectivités seront présentées, selon les informations du Parisien confirmées par le ministère.

L'objectif est de baisser la consommation de 10%. Et ce, dès maintenant. De telle manière à pouvoir passer l'hiver malgré la crise énergétique induite en grande partie par la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, en évitant si possible les coupures, notamment d'électricité. Pour le gouvernement, il s'agit d'une première marche sur la voie d'une réduction de la consommation d'énergie de 40% d'ici à 2050 en vue d'atteindre la neutralité carbone.

Encourager le télé-travail

Le gouvernement souhaite également encourager le télétravail. Objectif affiché : tout à la fois limiter les déplacements et réduire le chauffage dans les bâtiments, par exemple à l'occasion d'un pont. Cette dernière mesure n'aura toutefois d'intérêt qu'à partir de plusieurs de jours de fermeture.

Le ministère de la Fonction publique va annoncer en outre une revalorisation de 15% de l'indemnisation télétravail à destination des agents, qui passerait de 2,50 à 2,88 euros par jour. Le gouvernement souhaite que les entreprises fassent de même. Si la température de chauffage préconisée dans le privé comme dans le public est de 19 degrés, elle pourrait être encore abaissée d'un degré en cas d'urgence, dans les bâtiments administratifs.

Encourager le co-voiturage

Le gouvernement souhaite parallèlement encourager le covoiturage avec la distribution d'un bonus de 100 euros proposé à chaque nouvel inscrit à une plateforme de covoiturage.

Le ministère des Transports a indiqué à l'AFP travailler "sur un plan covoiturage d'ensemble qui sera présenté dans les prochaines semaines et incitera à ce mode de transport écologique et économique, pour les déplacements du quotidien", avec des "incitations financières."

Notre avis, par leblogauto.com

Vous l’aurez compris, nous sommes invités à télé travailler à domicile … avec 19 degrés … et en supportant nous-même la hausse des coûts des moyens de chauffage : gaz, électricité, fuel, bois ou pellets, d'éclairage et de connexion aux réseaux.

Sachant qu’en parallèle, nous devrions réduire notre consommation de carburant, puisque nos trajets domicile-travail devraient être réduits.

A vos calculettes pour savoir si le jeu en vaut la chandelle : baisse des dépenses carburant contre hausse des frais de chauffage et d’électricité (difficile de travailler dans le noir, sans PC et sans Wifi …)

Petite anecdote en prime : l’expression « le jeu en vaut la chandelle » remonte au XVIe siècle, à l’époque où l’électricité n’existait pas encore. Les joueurs de cartes ou de dés devaient alors s’éclairer à la chandelle lors de leurs parties nocturnes, ce qui revenait très cher, compte-tenu du prix desdites chandelles. Lesquelles constituaient en quelque sorte « un luxe » pour lequel les participants n’étaient prêts à payer que pour des parties à gros enjeux. Les gains espérés pouvaient ainsi valoir le coût de l’éclairage. Dans les milieux les plus modestes, il était d’ailleurs courant que les joueurs laissent chacun une petite somme d’argent à l’organisateur, afin de le dédommager pour les chandelles qui avaient été utilisées pendant les parties …

Alors le télé-travail vaut-il vraiment la chandelle du XXI eme siècle ?

Sources : AFP

Pour résumer

Selon des informations du Parisien confirmées par le ministère de la Transition énergétique, le gouvernement dévoilera jeudi dans son plan de sobriété "des dizaines de mesures d'économie", dont un encouragement au télétravail, une incitation financière au covoiturage ou encore la coupure de l'eau chaude dans les administrations.
A vos calculettes pour savoir si le jeu en vaut la chandelle : baisse des dépenses carburant contre hausse des frais de chauffage et d’électricité.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.