par Elisabeth Studer

Pétrole : l’offre doit correspondre à la demande selon Washington

Alors que les pays membres de l'Opep+ ont décidé lundi de réduire leur production de pétrole afin de soutenir les prix, les États-Unis ont affirmé en suivant que l'offre d'énergie devait "correspondre à la demande", s'élevant à mots couverts contre la décision du cartel.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L’offre d’énergie doit correspondre à la demande martèle Biden

"Le président (Joe Biden) a été clair sur le fait que l'offre d'énergie doit correspondre à la demande pour soutenir la croissance économique et réduire les prix pour les consommateurs américains et à travers le monde", a déclaré dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre.

Appel de Washington à augmenter la production de pétrole

Une déclaration dans la lignée de la politique menée jusqu’à présent par Washington qui avait exhorté les 13 pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs 10 alliés, formant l'Opep+, à augmenter leur production pour faire descendre les prix de l'énergie. Objectif affiché : tenter d’endiguer une inflation au plus haut niveau depuis des décennies.

Utilisation des réserves stratégiques qualifiées d’historique

Dans son communiqué, la porte-parole de la Maison Blanche met en avant l'utilisation "historique" des réserves stratégiques américaines de pétrole et le plafonnement des prix du pétrole russe, "décidé avec les alliés" pour assurer un maintien de l'offre mondiale de pétrole, "tandis même que nous punissons Poutine pour ses agissements".

Karine Jean-Pierre souligne en outre que les États-Unis ont augmenté leur production intérieure de plus d'un demi million de barils par jour depuis le début de l'année. Laissant ainsi entendre qu’ils faisaient un effort.

Notre avis, par leblogauto.com

Quand le prix du pétrole devient un élément crucial de la campagne électorale américaine … son niveau impactant grandement le niveau d’inflation, et le pouvoir d’achat des ménages.

Sources : AFP, Maison Blanche

 

Pour résumer

Alors que les pays membres de l'Opep+ ont décidé lundi de réduire leur production de pétrole afin de soutenir les prix, les États-Unis ont affirmé en suivant que l'offre d'énergie devait "correspondre à la demande", s'élevant à mots couverts contre la décision du cartel.
Le prix du pétrole devient ainsi un élément crucial de la campagne électorale américaine … son niveau impactant grandement le niveau d’inflation, et le pouvoir d’achat des ménages.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.