par Elisabeth Studer

Northvolt : vers un report de la Giga-factory de batteries en Allemagne ?

Northvolt, groupe suédois producteur de batteries pour véhicules électriques, pourrait repousser son projet de construction d’une Giga-factory de batteries en Allemagne.
Raison invoquée par son dirigeant : la crise énergétique due au conflit en Ukraine entraînant une hausse des coûts de production et le contexte réglementaire et financier qui prévaut actuellement aux Etats-Unis dans ce secteur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le projet de giga-factory de batteries en Allemagne pourrait être repoussé

S’exprimant dans le cadre d’un entretien samedi au quotidien allemand Frankfurter Allgemeinen Zeitung, Peter Carlsson a ainsi indiqué que le projet de l’entreprise d’établir une giga-factory en Allemagne « pourrait être repoussé ».

Un projet annoncé en grandes pompes en mars dernier

Pourtant, il y a peine plus de 6 mois, en mars dernier, Northvolt avait annoncé en grande pompe en mars la construction, à Heide d'une usine de batteries pouvant alimenter annuellement un million de véhicules électriques.

Une production de batteries énergivore

Ironie de l’histoire : si les VE sont censés être la panacée au niveau environnemental et consommation énergétique, il n’en demeure pas moins que la production de leurs batteries s’avère on ne peut plus énergivore.

La consommation en électricité de la Giga-factory en Allemagne devrait être de 2 TWh par an. Si l’ouverture du site était jusqu’à présent prévu pour 2025, les prix actuels de l'électricité « menace » « la rentabilité des projets à forte intensité énergétique en Allemagne", a déclaré M. Carlsson.

La guerre en Ukraine change la donne énergétique

Désormais le contexte a changé. Alors que l'Allemagne s'approvisionnait à 55% en gaz russe avant la guerre en Ukraine, le pays doit désormais changer son fusil d’épaule. Et s’approvisionner auprès d’autres fournisseurs, dont les tarifs sont beaucoup plus élevés.

Les tensions actuelles ont ainsi provoqué une envolée du prix du gaz et de l'électricité, faisant les coûts de production de l'industrie.

Un régime de subventions qui avantage les Etats-Unis

Un « malheur » n’arrivant jamais seul, un autre facteur plombe à l’heure actuelle la rentabilité de tels projets.

Selon Northvolt, le régime de subventions adopté cet été aux Etats-Unis plombe la compétitivité européenne, avantageant la production de l’oncle Sam. "Nous sommes maintenant à un point où nous pouvons donner la priorité à l'expansion aux États-Unis par rapport à l'Europe" a indiqué Peter Carlsson. Selon lui, le coût de production des batteries pourrait diminuer de "30 à 40%" aux Etats-Unis.

Northvolt exhorte l’UE à contrebalancer les incitations US

Le Président américain Joe Biden a promulgué un texte octroyant des incitations fiscales aux constructeurs automobiles sous réserve que la production de leurs véhicules électriques et de leurs batteries soit réalisée aux États-Unis.

"Les États-Unis peuvent ainsi devenir le site le plus intéressant au monde pour la fabrication de cellules de batterie, affirme désormais le DG de Northvolt, appelant l'Union européenne à "contrebalancer les incitations financières américaines".

Mêmes réflexions coté Tesla ?

En septembre dernier, le Wall Street Journal avait rapporté que le constructeur américain de VE, Tesla, mettait lui aussi en balance son projet de construction de Giga-factory de batteries près de Berlin. Et ce, pour les mêmes raisons.

Une information certes démentie depuis par les autorités locales.

Notre avis, par leblogauto.com

La guerre aux subventions « protectionniste » ne fait que commencer. Nombre de constructeurs et fabricants de batterie ont annoncé depuis la promulgation de la loi vouloir implanter des capacités de production aux Etats-Unis, ou avancer leur plan dirigé en ce sens.

Pour l’UE, l’enjeu est crucial, et encore plus pour l’Allemagne, dont l’économie est fortement basée sur son industrie automobile. L’implantation de Giga-factory sur son territoire permettrait d’atténuer l’impact social et économique de la transition énergétique.

Sources : AFP, WSJ, Northvolt

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Northvolt, groupe suédois producteur de batteries pour véhicules électriques, pourrait repousser son projet de construction d’une Giga-factory de batteries en Allemagne.
Raison invoquée par son dirigeant : la crise énergétique actuelle qui entraîne une hausse des coûts de production (ou quand le serpent se mord la queue … ) et le contexte réglementaire et financier qui prévaut actuellement aux Etats-Unis dans ce secteur.
Pour l’UE, l’enjeu est crucial, et encore plus pour l’Allemagne, dont l’économie est fortement basée sur son industrie automobile. L’implantation de giga-factories sur son territoire permettrait d’atténuer l’impact social et économique de la transition énergétique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.