par Elisabeth Studer

Nissan affirme vouloir tirer parti du crédit VE US

Nissan souhaite faire en sorte que ses clients et prospects souhaitant acquérir des véhicules électriques profitent en plein de la nouvelle loi américaine accordant jusqu'à 7 500 dollars de crédits d'impôt. Vaste défi alors que le texte impose une fabrication locale pour pouvoir profiter de cette "faveur" gouvernementale.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Nissan affirme vouloir tirer partie de la loi …

Rappelons que le président américain Joe Biden a promulgué le mois dernier un projet de loi historique sur le changement climatique et les soins de santé. Parmi les mesures contenues dans le texte figure l’octroi d’un crédit d'impôt pour couvrir le coût d'achat d'un véhicule électrique, sous réserve que ce dernier soit fabriqué aux États-Unis.

Son modèle électrique Nissan Leaf fait partie des modèles éligibles, mais, en vertu de la loi, les véhicules doivent contenir une batterie fabriquée en Amérique du Nord avec des minéraux extraits ou recyclés sur le continent pour être éligibles.

… mais reconnaît que le processus de qualification est complexe

Le directeur du secteur développement durable du constructeur, Joji Tagawa, a toutefois reconnu que le processus de qualification était complexe, tout en soulignant que Nissan était impatient de profiter de la loi pour réduire les coûts pour le client.

"Nous sommes en train de faire une analyse approfondie en ce moment", a-t-il déclaré aux journalistes lors d'un briefing en ligne, indiquant toutefois que les détails de ce que Nissan pourrait faire à ce sujet n’étaient pas encore finalisés.

VE produits aux US : des modèles phares

Les différents modèles produits par Tesla, ainsi que le pick-up électrique Ford F Series, le BMW X5 et le Jeep Wrangler hybride rechargeable font partie des modèles qui pourront bénéficier des crédits d'impôt. Des véhicules largement appréciés par les consommateurs US mais qui ne jouent toutefois pas dans la même cours que la Nissan Leaf.

Nissan pionnier sur les VE avec la Leaf

Nissan, allié au constructeur automobile français Renault, a été parmi les premiers à miser sur les véhicules tout électriques à zéro émission avec la Leaf, qui a été mise en vente en 2010. Plus de 600 000 voitures électriques Leaf ont été vendues dans le monde à ce jour.

Nissan veut produire plus vert

Nissan a déclaré qu'il essayait de rendre ses opérations et ses produits plus propres, plus sûrs et plus inclusifs, en examinant l'approvisionnement, la production et les ventes, ainsi que sa gamme. La société, basée à Yokohama, au Japon, travaillera avec les partenaires de l'alliance et les gouvernements pour atteindre ces objectifs, a déclaré Tagawa.

Notre avis, par leblogauto.com

Effet d’annonce pour Nissan … alors que des constructeurs tels que le sud-coréen Hyundai et le japonais Honda viennent justement d’annoncer - en réaction à la promulgation de la loi - qu’ils allaient mettre le paquet sur leur production pour les VE aux Etats-Unis. Nissan ne pouvait donc pas faire moins qu’affirmer qu’il ferait en sorte de répondre lui aussi au défi lancé par l’Administration Biden.

A noter enfin, que le constructeur japonais ne propose à l’heure actuelle aux Etats-Unis qu’un seul modèle électrique …. : la Nissan Leaf. Le site internet US du constructeur annonce une disponibilité fin automne pour le cross over Aria. Pour ne pas dire avant la fin de l’année.

 

Sources : Associated Press

Pour résumer

Nissan souhaite faire en sorte que ses clients et prospects souhaitant acquérir des véhicules électriques profitent en plein de la nouvelle loi américaine accordant jusqu'à 7 500 dollars de crédits d'impôt.
Reste que le constructeur japonais ne propose à l’heure actuelle aux Etats-Unis qu’un seul modèle électrique … : la Nissan Leaf. Le site internet US du constructeur annonce une disponibilité fin automne pour le cross over Aria. Pour ne pas dire avant la fin de l’année.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.