par Thibaut Emme

Marché électrique France 2020 : +177% en novembre

Le marché du véhicule électrique continue bon an mal an sa progression spectaculaire. Poussés par des objectifs CO2 les constructeurs mettent en avant leur gamme électrique.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Selon les chiffres compilés par l'Avere, il y a eu 9 601 véhicules électriques particuliers d'immatriculés en novembre 2020 contre 3 200 seulement l'an passé. On a donc une progression de 200%. Attention, on était dans un "creux" pré-2020. Les objectifs CO2 n'avaient pas encore débuté et certains ont retardé les livraisons pour que cela soit pris en compte dans la moyenne 2020.

Du côté des véhicules utilitaires légers électriques (VULE), on en comptabilise 948 contre un peu plus de 600 en novembre 2019. Au total, 10 549 véhicules électriques ont été mis à la route en novembre 2020 contre un peu plus de 3 800 en novembre 2019.

Déjà près de 100 000 immatriculation de VE en 2020

Sur les 11 premiers mois de l'année 2020, 90 210 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés. Cela fait une hausse de +138% par rapport à 2019. 7 445 VULE ont été immatriculés sur les 11 mois. Cela donne un total de 97 655 véhicules électriques de janvier à novembre 2020.

La Renault Zoe reste en tête du marché avec 2 944 unités contre 1 258 pour la Peugeot e-208. La Peugeot 208 s'est vendue à 8 910 exemplaires au total (thermiques+électriques) en novembre. La VW e-Up! est une étonnante 3e avec 520 unités devant la Tesla Model 3 à 501 immatriculations. La e-Up! devance même de quelques ventes la VW ID.3 qui est prévu pour être LE véhicule électrique de VW.

Au mois de novembre 2020, le marché auto français affiche un pâle 126 048 unités. Le VE particulier représente donc 8,3% de part de marché. Pour les utilitaires, le Renault Kangoo reste en tête avec 360 unités immatriculées contre 96 au Nissan NV-200 et 85 Renault Zoe.

L'an dernier, 5400 VE avaient été immatriculés en décembre 2019. On peut tabler sur plus de 10 000 pour cette année et un total qui sera à 110 000 unités sur l'année contre moins de 51 000 en 2019. Un doublement du marché qui accompagne une augmentation sensible de l'offre.

Pour résumer

Le marché du véhicule électrique continue bon an mal an sa progression spectaculaire. Poussés par des objectifs CO2 les constructeurs mettent en avant leur gamme électrique.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.