par Thibaut Emme

Marché électrique France 2018 : +18% en septembre

Plus de 3500 véhicules électriques ont été immatriculés en septembre. Cela représente une hausse de plus de 18%.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Dans le détail, selon les chiffres compilés par l'Avere, la hausse sur les véhicules particuliers n'est "que" de 10,24% contre 53% sur les véhicules utilitaires. Concernant les VP, 2 681 véhicules ont été immatriculés. Le marché global en France représente 148 752 immatriculations. Cela représente une part de marché (pdm) de 1,80% le mois dernier. Evidemment, avec l'obligation de suivre WLTP pour les nouveaux véhicules depuis septembre, les immatriculations ont été un peu chamboulées (anticipées). Pour autant, si on prend le marché de 2017 (170 645 véhicules), le VE c'est tout de même 2% de pdm.

Parmi ceux-ci, on comptabilise 1 482 Renault Zoe. En France, la Zoe reste la reine incontestée du VE. 68,6% de pdm du VE particulier. Elle est suivie par la Nissan Leaf avec 390 unités mis à la route. Derrière, on notera que la Tesla Model S grimpe sacrément avec 107 immatriculations, autant que la BMW i3 (en comptant les range extender). A voir si cela retombe au niveau habituel ou non.

Bientôt la grande offensive du VE ?

Le Hyundai Kona fait largement mieux (67) que le Jaguar i-Pace (16) dont vous pouvez retrouver notre essai ici. Comme chaque mois, les deux modèles de VW, la e-Up! et la e-Golf font de la figuration (12 et 6). En attendant la "grande offensive" VAG et autres, sans doute.

Depuis le début de l'année 2018, 20 223 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés. Soit une hausse de 7,78%. Plus de 10 840 Renault Zoe, ou 3 391 Nissan Leaf. La pdm depuis le début de l'année est plus conforme à la réalité et est de 1,22%. Avec le maintien du bonus d'Etat pour l'achat d'un véhicule électrique, la progression devrait continuer sur sa lancée. De nouveaux modèles viennent étayer le panel offert aux consommateurs, mais les effets mettront peut-être un peu de temps à se faire sentir.

Côté VE utilitaires, on est sur de plus petits chiffres (857), mais la progression de 53% interroge tout de même. Ce marché est d'habitude moins soumis à variation, les entreprises planifiant les achats longtemps à l'avance. En tout cas, là aussi, Renault tire les marrons du feu avec 492 Renault Kangoo Z.E. devant 172 Renault Zoe. Ensuite, on est sur de plus petits volumes encore avec le Peugeot e-Partner à 47 unités immatriculées, ou le Goupil G4 (petit utilitaire pour municipalité ou entreprise) à 41 unités. Le VE utilitaire léger représente une pdm de 2,47%. Au global (VP+VUL) le VE représente 1,93%.

Illustration : Leblogauto.com/T. Emme

Pour résumer

Plus de 3500 véhicules électriques ont été immatriculés en septembre. Cela représente une hausse de plus de 18%.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.