par Elisabeth Studer

Le Mali va devenir le troisième producteur mondial de lithium

Pendant que le pétrole permet à la Russie de financer la guerre en Ukraine, le lithium – cher aux batteries des nos véhicules électriques - est un enjeu de tout premier plan - mais quelque peu méconnu - du conflit au Mali…

Le ministre malien de l’Energie, des Mines et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, a procédé le 3 juin 2022 au lancement des travaux de construction du Projet de lithium de Goulamina dans la région de Bougouni.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Première mine de lithium d'Afrique de l'ouest au Mali

Les travaux de construction sont lancés pour une mine à Goulamina, dans le sud du Mali. Cette première mine de lithium d'Afrique de l'ouest fera du Mali le troisième producteur mondial de lithium, a annoncé vendredi le ministre malien des Mines, de l'Energie et de l'Eau, Lamine Seydou Traoré.

15 % de l'approvisionnement mondial actuel en lithium

Selon les données de l'étude de faisabilité, Goulamina devrait produire annuellement en moyenne 726 000 tonnes de concentré de spodumène sur une durée de 21 ans, avec un pic attendu à 880 000 tonnes par an. Ce qui fait de cette mine l'un des plus importants gisements de lithium à haute teneur non développés au monde et représentera 15 % de l'approvisionnement mondial actuel en lithium.

Son entrée en production est prévue pour début 2024.

Projet estimé à 250 millions USD

Le projet est estimé à 250 millions USD, un investissement qui devrait permettre à la société Leo lithium de construire une mine et une usine en l’espace de deux ans.

Leo Lithium, la coentreprise formée par l'australien Firefinch et le chinois Ganfeng Lithium pour piloter ce projet, a annoncé la semaine dernière une levée de fonds de 100 millions de dollars australiens (environ 72 millions de dollars US) dans le cadre de son introduction à la bourse australienne ASX.

Notre avis, par leblogauto.com

Si tout le monde s'alarme de l’enjeu associé à la manne pétrolière, laquelle permet notamment à Vladimir Poutine de financer la guerre en Ukraine, le lithium revêt désormais un caractère stratégique qui pourrait devenir aussi important que le pétrole …. Engendrant conflits et tensions de même ordre ….

Sources : presse africaine

Pour résumer

Le ministre malien de l’Energie, des Mines et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, a procédé le 3 juin 2022 au lancement des travaux de construction du Projet de lithium de Goulamina dans la région de Bougouni.

Pendant que le pétrole permet à la Russie de financer la guerre en Ukraine, le lithium – cher aux batteries des nos véhicules électriques est un enjeu de tout premier plan - mais quelque peu méconnu - du conflit au Mali…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.