par Pierrick Rakotoniaina

La fin du GPMA?

Il semblerait que les teams constituant le GPMA (dont le porte-parole fut interrog Genve par Christophe Schwartz), c'est--dire Toyota, Renault, BMW, Honda et Mclaren-Mercedes, ont craqu face la pression que leur mettait Max Mosley. A savoir qu'ils avaient jusqu'au 31 mars pour faire acte de leurs candidatures la participation au championnat du monde de Formule 1 2008, auquel cas, ils n'auraient pas eu la garantie de l'intgrer. Rappelons que le but de ce mouvement est de monter un championnat alternatif la Formule 1, vu que celle-ci ne leur redistribue pas de manire suffisante leurs yeux, les recettes normes que gnre la discipline dite "reine" du sport automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Il semblerait que les teams constituant le GPMA (dont le porte-parole fut interrog Genve par Christophe Schwartz), c'est--dire Toyota, Renault, BMW, Honda et Mclaren-Mercedes, ont craqu face la pression que leur mettait Max Mosley. A savoir qu'ils avaient jusqu'au 31 mars pour faire acte de leurs candidatures la participation au championnat du monde de Formule 1 2008, auquel cas, ils n'auraient pas eu la garantie de l'intgrer. Rappelons que le but de ce mouvement est de monter un championnat alternatif la Formule 1, vu que celle-ci ne leur redistribue pas de manire suffisante leurs yeux, les recettes normes que gnre la discipline dite "reine" du sport automobile.

En effet, avant l'entre en vigueur

des nouveaux accords Concorde 2008, les curies peroivent un peu plus

de 150 millions d'euros partager, alors que la FOM s'en rserve

environ 470 millions sur la recette totale correspondant l'addition de ces deux chiffres, soit peu prs 620 millions d'euros.

Si les curies du GPMA se sont acquittes des formalits garantissant leurs participations au championnat du monde de F1 2008, c'est pour selon elles, continuer mieux ngocier les droits commerciaux et pouvoir discuter du prochain rglement technique qui sera mis en place d'ici l. C'est un peu comme si les syndicats acceptaient de discuter le CPE sans que le gouvernement ne retire le projet de loi... mais je vous le concde, la comparaison est hasardeuse.

Bref, en s'inscrivant d'ores et dj au championnat 2008, les teams du GPMA signent peut-tre l, la dissolution de leur mouvement, aprs quelques mois de spculations. On attend juste l'approbation de la Fdration Internationale de l'Automobile, et ce sera l un pas de plus vers la fin de cette petite guerre qui oppose quelques constructeurs la FIA.

Pour résumer

Il semblerait que les teams constituant le GPMA (dont le porte-parole fut interrog Genve par Christophe Schwartz), c'est--dire Toyota, Renault, BMW, Honda et Mclaren-Mercedes, ont craqu face la pression que leur mettait Max Mosley. A savoir qu'ils avaient jusqu'au 31 mars pour faire acte de leurs candidatures la participation au championnat du monde de Formule 1 2008, auquel cas, ils n'auraient pas eu la garantie de l'intgrer. Rappelons que le but de ce mouvement est de monter un championnat alternatif la Formule 1, vu que celle-ci ne leur redistribue pas de manire suffisante leurs yeux, les recettes normes que gnre la discipline dite "reine" du sport automobile.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.