par Elisabeth Studer

JV Stellantis / GAC (Chine) : dépôt de bilan

La co-entreprise chinoise entre Stellantis et GAC (Guangzhou Automobile Group) qui produit des Jeep va déposer son bilan. Une annonce conjointe a été faite lundi à ce sujet par les deux constructeurs.
Cette fin de la joint-venture fait suite notamment au lent déclin enregistré par Jeep sur le premier marché automobile mondial et à la nouvelle stratégie de Stellantis ( fusion de FCA et PSA) dans l’Empire du Milieu.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Jeep victime de la concurrence et de la législation

Lancée en 2010, la coentreprise, qui fabrique des 4x4 de la marque Jeep sur le territoire chinois, a dû faire face à la concurrence très rude du marché automobile local ainsi qu’à des législations contraignantes. D'autres constructeurs étrangers, tels que Renault ou Hyundai, ont également abandonné l'idée de produire localement en Chine.

Au final, la JV n’aura vendu que 12.288 véhicules chinois entre janvier et septembre 2021. Alors même que ses deux usines locales ont une capacité de production de 328.000 unités par an ….

En janvier dernier, Stellantis a échoué à prendre une participation majoritaire à 75 % dans GAC. Le constructeur souhaitait alors tirer partie d'un récent changement législatif en Chine permettant aux constructeurs étrangers d'acquérir plus de 50 % des parts d'entreprises chinoises.

Stellantis : dépréciation de la valeur de l’investissement dans la JV GAC/FCA

Stellantis a tenu à préciser avoir "totalement déprécié la valeur de son investissement dans la co-entreprise GAC-FCA" dans ses résultats financiers du premier semestre 2022. Une charge de dépréciation hors trésorerie d'environ 297 millions d'euros sera ainsi comptabilisée.

Le constructeur a également précisé qu'il continuerait d'assurer le service des clients chinois de la marque Jeep.

GAC, qui a approuvé le dépôt de la procédure de faillite, a indiqué de son côté que la JV avait des engagements financiers représentant près de 111% de ses actifs, lesquels s’établissent à 7,3 milliards de yuans (un milliard de dollars).

Initiative du divorce : Stellantis et GAC se renvoient la balle

C’est en juillet dernier que Stellantis avait mis fin à la co-entreprise, soit quelques mois seulement après avoir annoncé son intention d'y porter sa participation de 50% à 75%.

Les deux partenaires avaient chacun leur tour accusé l’autre d’être à l’initiative du divorce. Le Directeur Général de Stellantis, Carlos Tavares, avait de son côté estimé que GAC avait rompu la relation de confiance entre les deux groupes, GAC s'était quant à lui déclaré "profondément choqué" par ces propos.

Difficile de se projeter en Chine selon Tavarès

Mi-octobre, durant le salon automobile de Paris, Carlos Tavares avait à nouveau fait part des difficultés du groupe à se projeter en Chine en raison des incertitudes sur les relations du pays avec le reste du monde.

« Dans un monde où la géopolitique se tend entre la Chine et le reste du monde, il n'est pas indispensable de créer une vulnérabilité en ayant des activités de 'manufacturing' en Chine » avait-il déclaré.

Stellantis importera désormais ses 4x4 en version électrique, ces derniers seront vendus via des concessionnaires spécialisés. A noter que Jeep est vu comme l'une des principales voies de développement du groupe en Chine, lequel table sur 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2030.

Le groupe automobile n'a toutefois pas exclu de généraliser un modèle "asset light" en Chine, remplaçant la fabrication de voitures dans des usines détenues en JV ou en nom propre par des contrats de sous-traitance ou de l'import.

Sources : Reuters

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La co-entreprise chinoise entre Stellantis et GAC (Guangzhou Automobile Group) qui produit des Jeep va déposer son bilan.
Cette fin de la joint-venture fait suite notamment au lent déclin enregistré par Jeep sur le premier marché automobile mondial et à la nouvelle stratégie de Stellantis ( fusion de FCA et PSA) dans l’Empire du Milieu.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.