par Gautier Bottet

Forte baisse de la fréquentation pour le salon de Francfort 2017

Boudé par certains constructeurs, le salon de Francfort a bien tenté d’attirer de nouveaux exposants : constructeurs chinois, équipementiers, acteurs des nouvelles technologies… Mais rien n’y fait, le public a lui aussi en partie déserté la Frankfurter Messe en cet automne, avec une baisse de la fréquentation de 13% par rapport à l’édition 2015 de l’IAA.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Boudé par certains constructeurs, le salon de Francfort a bien tenté d’attirer de nouveaux exposants : constructeurs chinois, équipementiers, acteurs des nouvelles technologies… Mais rien n’y fait, le public a lui aussi en partie déserté la Frankfurter Messe en cet automne, avec une baisse de la fréquentation de 13% par rapport à l’édition 2015 de l’IAA.

Vitrine de l’industrie automobile allemande, le salon de Francfort n’a pas réussi à faire le plein d’exposant après un salon de Paris 2016 lui aussi boudé par quelques constructeurs. Peugeot, Citroën, Nissan, Infiniti, Mitsubishi, Chevrolet, Cadillac, Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Rolls-Royce étaient ainsi aux abonnés absents. En échange, les visiteurs pouvaient aussi admirer les dernières nouveautés des chinois Chery ou Wey. Ainsi que les stands de multiples équipementiers ou encore l’espace New Mobility World dédié aux nouvelles technologies et nouvelles mobilités. Malgré tout le salon annonçait un total de 1 000 exposants, contre 1 100 il y a deux ans, et l’ambiance semblait bien moins festive sur place. D’autant que les nouveautés n’ont pas forcément déclenché l’enthousiasme.

Résultat de l’absence de certains exposants ? Sans doute pas car tous les constructeurs allemands étaient bien présents. Perte de prestige de l’industrie automobile allemande ? On peut l’imaginer. Car les visiteurs ont donc eux aussi boudé en masse le grand salon de Francfort…. 810 000 visiteurs ont donc fait le déplacement, contre 930 000 en 2015. Soit une baisse conséquente de 12,9%. Plus forte que celle subie en 2009 en pleine crise.

Un désamour des salons qui semble donc se confirmer alors que les nouveaux modes de communication, l’organisation d’événements dédiés par les marques gagnent du terrain.

Le prochain salon de Francfort sera organisé du 12 au 22 septembre 2019, avec des journées réservées à la presse les 10 et 11.

Source : VDA

Pour résumer

Boudé par certains constructeurs, le salon de Francfort a bien tenté d’attirer de nouveaux exposants : constructeurs chinois, équipementiers, acteurs des nouvelles technologies… Mais rien n’y fait, le public a lui aussi en partie déserté la Frankfurter Messe en cet automne, avec une baisse de la fréquentation de 13% par rapport à l’édition 2015 de l’IAA.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.