par Thibaut Emme

Bilan 2022 : Renault un grand aux pieds d'argile

En 2022, le groupe Renault a immatriculé un peu plus de 2 millions de véhicules dans le monde. Une grosse claque pour un groupe qui vendait 3,88 millions de voitures en 2018 ! Où va Renault ?

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Du temps (glorieux) de Carlos Ghosn, le groupe Renault faisait la course au volume. Et réussissait à battre ses propres records avec Nissan, son partenaire de l'Alliance. Le record date de 2018 avec 3,88 millions de voitures immatriculées dans le monde. Depuis, c'est la reculade. La nouvelle direction assure préférer les marges confortables au volume pour le volume. Mais près de 50% de baisse en 4 ans c'est impressionnant.

Pour 2022, le groupe Renault voit ses immatriculations mondiales reculer de 5,9% pour s'établir exactement à 2 051 174 unités. La marque Renault a immatriculé 1 088 836 véhicules particuliers, soit un recul de 8,3%. La marque Renault Korea Motors (ex-Samsung) recule de 11,1% à 51 083 véhicules, mais est à la relance sur son marché intérieur et devrait, on l'espère, repartir du bon pied.

Les bonnes nouvelles viennent d'Alpine en croissance de 33,3% à 3 546 véhicules (dont 2 872 véhicules en Union Européenne) et surtout Dacia qui croît de 13,2% dans le monde à 569 208 véhicules immatriculés sur 2022. Sur les seuls VP, le groupe Renault ne recule "que" de 2% à 1 719 735 véhicules. C'est le véhicule utilitaire qui pénaliser le groupe avec un recul de 21,9% ! De 424 301 à 331 439 VU immatriculés.

Le groupe Renault reste européano-centré et même franco-centré. Le groupe a immatriculé 470 280 véhicules (VP+VU) en France soit 25% de ses immatriculations totales de 2022. Le premier marché hors Europe élargie à la Turquie est le Brésil, 5e marché par importantce, avec 126 689 véhicules. L'Europe représente 1 320 875 unités en 2022 soit 64,4% des ventes du groupe.

Une dépendance à une seule zone est évidemment mortifère. Sur l'Europe, le groupe recule de 7,4% et ce ne sont pas l'Amérique Latine à +7,9%, et l'EurAsie (sans Russie) à +2,4% qui peuvent rattraper sur leur relativement faible volume.

Le groupe veut croire à la remontada

Avec par exemple pour la marque Renault les ventes électriques. Renault longtemps seul (ou presque) avec sa Zoe est 3e du marché électrifié (Véhicules électriques, hybrides HEV et hybrides rechargeables PHEV sans les micro-hybrides mHEV) qui voir les hybrides rechargeables patiner tout de même quand les électriques croissent. Ce segment est à forte valeur ajoutée et c'est bon pour le bilan financier.

Renault voit aussi ses immatriculations du segment C augmenter grâce à Arkana et Mégane E-Tech Electric. L'Arkana c'est 82 220 ventes en 2022 en Europe. Un beau succès qu'il faut confirmer en 2023. Car le véhicule le plus vendu de Renault (la marque) c'est la Clio 5 à 147 842 unités en Europe en 2022, devant le Captur à 137 235 unités. Les motorisations à forte valeur ajoutée ne sont pas forcément les plus vendues sur ces véhicules.

Dacia devrait continuer de croître en Europe avec des modèles qui ont l'image d'achat malin (ou de bon rapport qualité/prix) alors que c'était un véhicule "de base" il y a encore quelques années. La Sandero à 7 900 € (il y a 10 ans) c'est fini ! La Sandero débute à 11 490 € désormais avec sans doute une plus belle marge qu'il y a 10 ans.

On continue donc de se demander où va la marque Renault tant Dacia semble lui tailler des croupières. La Direction de Renault group semble continuer de penser que pour faire monter l'image de Renault il faut sacrifier le populaire que l'on va laisser à Dacia. Pourtant, durant des années Renault (comme Citroën) réussissait à vendre de la Renault 4L et 4 en même temps que de la Renault 30 à moteur V6. Un grand écart qui ira même plus loin sans que l'image n'en pâtisse.

Alors faut-il sacrifier encore les ventes de Renault pour mieux vendre du Renault ?

Immatriculations groupe Renault 2022 monde

 20222021Variation
Renault   
VP1 088 8361 188 002-8,3%
VU326 810374 160-12,7%
VP + VU1 415 6461 562 162-9,4%
Dacia   
VP569 208502 91213,2%
VU4 62934 181-86,5%
VP + VU573 837537 0936,8%
Renault Korea Motors   
Véhicules particuliers (VP)51 08357 480-11,1%
Alpine   
Véhicules particuliers (VP)3 5462 66033,30%
Jinbei&Huasong   
VP039-100,0%
VU015 960-100,0%
VP + VU015 999-100,0%
EVeasy   
Véhicules particuliers (VP)6 9874 16867,6%
Mobilize   
Véhicules particuliers (VP)750 
Renault Group   
VP1 719 7351 755 261-2,0%
VU331 439424 301-21,9%
VP + VU2 051 1742 179 562-5,9%
Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le groupe Renault voit ses immatriculations mondiales reculer de 5,9% à un peu plus de 2 millions si on compte les véhicules particuliers et les utilitaires légers.

L'Europe reste de très loin la première zone de vente du groupe et cela le fragilise. La France représente encore 25% des ventes annuelles.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.