par Nicolas Anderbegani

Bilan 2021 : Mercedes-Benz, un roi déchu ?

Mercedes-Benz termine l’année 2021 avec une baisse de près de 5 % de ses ventes mondiales par rapport à 2021. Avec un peu plus de 2 millions de véhicules écoulés, Mercedes cède visiblement le trône du premium à BMW. Le boom de la gamme électrique est néanmoins un motif de satisfaction.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'électrique monte en puissance

Mercedes-Benz a livré 2 093 476 véhicules entre janvier et décembre (-5,0 %), le manque de semi-conducteurs ayant retardé l'approvisionnement en véhicules malgré une forte dans toutes les régions. La situation de l'offre de semi-conducteurs reste volatile et la pénurie devrait avoir un impact sur les prochains trimestres en termes de production et de ventes. En conséquence, les ventes du quatrième trimestre ont diminué de -24,7 %. Pour couronner le tout, la marque a été identifiée comme celle étant "le plus souvent au garage" en Europe en 2021...

Les livraisons de voitures particulières hybrides rechargeables et électriques Mercedes-Benz ont atteint un record de 227 458 unités (+ 69,3 %), dont 48 936 étaient des voitures particulières électriques à batterie (BEV) Mercedes-EQ (+ 154,8 %). En incluant Smart et Mercedes-Benz Vans, les ventes totales de BEV frôlent les 100.000 unités. Depuis la mise en vente de l'EQS en août 2021, les commandes du fleuron électrique ont atteint 16 370 unités. Le lancement sur les deux plus grands marchés - les États-Unis et la Chine - a commencé en décembre, donnant un nouvel élan aux commandes des clients.

Succès sans faille des griffes de prestige

Au cours d'une année difficile, les véhicules Maybach, AMG et Classe G ont enregistré de nouveaux records. Grâce à l'arrivée d'une nouvelle génération à la pointe de la tech, Les livraisons de la Classe S de Mercedes-Benz ont augmenté de 40 % pour atteindre 87 064 unités, les ventes en Chine représentant 35,5 % de la demande mondiale, tandis que les ventes de la Classe G (41 174 véhicules) et les livraisons de modèles Mercedes-AMG (145 979 véhicules, +16,7 %) ont atteint de nouveaux records. Les ventes de Mercedes-Maybach ont augmenté à 15 730 unités (+50,7 %), dopées par la Chine où elles se vendent à un rythme de plus de 900 par mois.  L

Les ventes de fourgons utilitaires ont augmenté de 2,6 % en 2021 à 334 210 unités, grâce à une forte demande au premier semestre 2021 en provenance de Chine et des États-Unis notamment, où le Sprinter a de nouveau été l'un des moteurs de l'activité, 53 472 unités (Sprinter et Metris) ont été vendues.

Les prises de commandes pour l'EQS, le véhicule électrique à plus longue autonomie sur le marché aujourd'hui, sont très encourageantes et la production du premier AMG tout électrique a débuté en décembre, ouvrant un nouveau chapitre pour notre fleuron électrique. Cette forte demande mondiale pour toutes nos marques donne à Mercedes-Benz les vents favorables pour accélérer dans une nouvelle ère électrique.

L’année 2021 a été particulièrement riche en nouveautés pour la marque à l’Étoile avec la 5ème génération de la Classe C, les EQA, EQB et EQS ainsi que les versions restylées des CLS et AMG GT 4 portes. Le best-seller des modèles demeure le GLC. Les chiffres totaux ne sont pas encore connus, mais le SUV compact de Mercedes s'est écoulé à plus de 140.00 exemplaires en Chine, plus de 50.000 exemplaires aux USA et sans doute plus de 60.000 en Europe.

Après l'écroulement de 2021, Smart s'est maintenu avec 38.000 ventes mondiales.

Un marché américain qui résiste

En terme de performances régionales, les ventes de Mercedes-Benz dans la région Asie-Pacifique sont tombées à 1 009 763 (-1,6 %) entre janvier et décembre dont 758 863 unités (-2 %) en Chine. En Europe, les ventes ont atteint 696 136 (-11,2%) avec un fort recul sur le marché national (213 105 unités en Allemagne, soit -25,5%) tandis que les ventes dans la région Amérique du Nord, avec 318 456 unités dont 276 102 voitures particulières livrées aux clients aux États-Unis, parviennent à assurer un bilan en légère hausse de 0.3 %.

Sur la base de calculs internes, Mercedes-Benz est en bonne voie pour atteindre ses objectifs européens d'émissions moyennes pour son parc de voitures neuves (y compris l'Union européenne, la Norvège et l'Islande) pour l'année 2021. Pour l'année 2022, une nouvelle baisse des émissions est attendue, car les ventes de les véhicules électriques rechargeables et à batterie continuent d'accélérer.

source : Daimler

VENTES PAR MARQUES
Mercedes-Benz2 093 4762 202 187-4,93%
Smart38 51438 3910,32%
Mercedes-Benz Cars2 131 9902 240 391-4,84%
VENTES PAR REGIONS
Région20212020variation
Europe696 136784 183-11,23%
- dont Allemagne213 105286 108-25,52%
- dont UK97 945110 883-11,67%
- dont France50 78952 570-3,39%
Asie-Pacifique1 009 7631 024 315-1,42%
- dont Chine758 863774 382-2,00%
NAFTA318 456317 5920,27%
- dont USA276 102274 9160,43%
VENTES PAR MODELES/GAMMES
20212020variation
AMG145 979125 12916,66%
BEV48 93627 00081,24%
Classe S87 06462 00040,43%
Vans/utilitaires386 1783746523,08%

Pour résumer

Mercedes-Benz termine l’année 2021 avec une baisse de près de 5 % de ses ventes mondiales par rapport à 2021. Avec un peu plus de 2 millions de véhicules écoulés, Mercedes cède visiblement le trône du premium à BMW. Le boom de la gamme électrique est néanmoins un motif de satisfaction.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.