par Nicolas Anderbegani

Bilan 2021 : Ferrari, un cheval au galop

Ferrari a enregistré une croissance à deux chiffres par rapport à 2020 et vient d’établir une nouvelle année record, signe que le luxe ne connaît pas la crise, à l’image de la forte croissance de Rolls-Royce ou des records de Lamborghini.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

des hausses partout

Avec 11 155 voitures expédiées à des clients du monde entier, Ferrari fait un bon de 22,3 % et 10,1% de mieux qu'en 2019, qui était la première année de l'histoire de Ferrari au cours de laquelle le constructeur automobile a livré plus de 10 000 voitures.

La région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) est restée le plus grand marché de Ferrari l'année dernière avec un total de 5 492 livraisons, soit une augmentation de 14 % par rapport à 2020. Les Amériques sont arrivées en deuxième position avec 2 831 Ferrari vendues, 22 % de plus que la précédente. Pendant ce temps, la Chine continentale, Hong Kong et Taïwan ont connu la plus forte augmentation de la demande de 97% à 899 unités, mais c'est toujours le plus petit marché pour la marque de supercar en termes de volume de ventes.

Les V8 au top

Les modèles à moteur V8 ont enregistré une augmentation de 34,6 %, tandis que les supercars V12 ont baissé de 16,1 %. Ferrari explique que la principale raison en est le volume réduit de la 812 Superfast, qui a été supprimée au cours de l'année civile. Le V12 est sur la sellette, mais Ferrari travaille afin de sauvegarder cette noble mécanique...Les expéditions au cours de l'année ont été menées par la gamme F8, ainsi que la GT Ferrari Roma et la supercar hybride SF90 Stradale. La Ferrari Portofino M et la SF90 Spider étaient également en hausse. Les livraisons des Ferrari Monza SP1 et SP2, les premières Icona, ont été plus élevées par rapport à l'année précédente, conformément à la planification et atteignant la fin de la production.

Rebond marketing et F1

Les revenus du constructeur provenant de la vente de voitures et pièces détachées ont augmenté de 26% à 3,57 milliards d'euros sur l'année, boostés par les volumes et la rentabilité des programmes de personnalisation, celle des moteurs de 151 à 189 millions d’euros grâce aux livraisons pour Maserati et aux équipes clients en F1 (Alfa Romeo et Haas) tandis que les recettes liées à la sponsorisation et à la marque ont progressé de 10,4% à 431 millions d'euros grâce à un calendrier de Formule 1 plus favorable et à une bonne dynamique de la marque, ce qui a permis de compenser la perte des revenus engendrée par la mauvaise saison 2020 où la Scuderia n’avait terminée que 6ème du championnat constructeur.

Si les activités du groupe ne sont pas touchées "par des restrictions dues à la pandémie de Covid-19", Ferrari prévoit pour 2022 une hausse du chiffre d'affaires d'environ 4,8%.

Notre avis, parleblogauto.com

Nul doute que l’arrivée du Purosangue, le premier SUV de la marque, et la mise en production de la Ferrari Daytona SP3 de la gamme Icona devraient contribuer à faire croître les ventes, à l’image de l’Urus qui a fait plus que doubler les performances de Lamborghini.

Pour résumer

Ferrari a enregistré une croissance à deux chiffres par rapport à 2020 et vient d’établir une nouvelle année record, signe que le luxe ne connaît pas la crise, à l’image de la forte croissance de Rolls-Royce ou des records de Lamborghini.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.