par Thibaut Emme

Bilan 2021 - Aramco : vive le pétrole

Le pétrolier d'Arabie Saoudite, Aramco, publie des résultats à faire pâlir bien des sociétés. 110 milliards de dollars de bénéfice. Oui oui !

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

En 2020, Aramco avait publié un "petit" 49 milliards de dollars de bénéfices. En 2021, avec une reprise économie et un échauffement du prix du baril de pétrole (entre autres), Aramco fait 124% sur son bénéfice à 110 milliards de dollars soit 99,4 milliards d'euros. C'est même au-dessus du bénéfice net de 2019 qui était de 88,2 milliards de dollars (+25% environ). C'est en fait en ligne avec les bénéfices de 2018 (111,1 M$).

Le pétrolier qui se mue comme ses concurrents en énergéticien compte toujours osur le pétrole et le gaz pour engranger les milliards nécessaire à la préparation du futur. Ainsi, pas question de supprimer le pétrole et le gaz dès demain. Aramco va investir pour stabiliser sa production à 13 millions de barils par jour (mmbpd) à l'horizon 2027 (contre un peu plus de 9 mmbpd en 2021). Pour le gaz, la production devrait croître de 50% d'ici 2030. Pour autant, Aramco développe différentes pistes dont l'hydrogène ainsi que la capture de CO2. Dans les objectifs, Aramco vise le presque-zéro méthane en 2030 et le zéro carbone net en 2050.

Pour autant, la production connait des variations à cause des attaques des rebelles Houthis du Yémen voisin contre les installations d'Aramco.

Profiter des prix élevés du pétrole et du gaz

D'ici-là, profitons à fond du pétrole et du gaz doit-on se dire chez Aramco. La trésorerie et le flux de trésorerie disponible sont à l'avenant avec respectivement 139,4 milliards de dollars ($76,1 milliards en 2020) et 107,5 milliards de dollars ($49,1 milliards en 2020).

Aramco va investir entre 40 et 50 milliards de dollars en 2022 et sans doute un peu plus d'ici 2025. Le but affiché est de devenir l'un des plus incontournables énergéticiens du monde. Ne nous trompons pas, l'augmentation de production du pétrole et de gaz, ne signifie pas un robinet ouvert à tout va. En effet, cela ferait mécaniquement baisser les prix et l'Arabie Saoudite, comme d'autres monarchies du Golfe et d'autres pays producteurs ne veulent pas d'un baril de pétrole ou du m3 de gaz peu cher. 75 à 100 dollars est un "bon" prix pour le brut.

Résultat de ses bons chiffres, Aramco va verser à ses actionnaires (l'Arabie Saoudite et la famille régnante principalement) 18,8 milliards de dollars de dividende au titre du 4e trimestre 2021. Le dividende sera mis au règlement au premier trimestre 2022. Sur l'année 2021, ce sont 4 dividendes de 18,8 milliards de dollars qui ont été versés soit 75,2 milliards de dollars.

Aramco a conclu plusieurs ventes de participations avec différentes sociétés ou fonds d'investissement du monde entier, engendrant encore plus de milliards de dollars. Plusieurs gisements de gaz ont été également mis en production. Tout est au beau fixe pour le moment pour Aramco.

Une transition sur 30 ans

"Nous reconnaissons que la sécurité énergétique est primordiale pour des milliards de personnes dans le monde, c'est pourquoi nous continuons à progresser dans l'augmentation de notre capacité de production de pétrole brut, l'exécution de notre programme d'expansion du gaz et l'augmentation de notre capacité de transformation des liquides en produits chimiques".

"Nous investissons également dans le CCS (carbon capture and storage NDLA), les énergies renouvelables et la production d'hydrogène à faible émission de carbone - soutenant la transition énergétique mondiale et faisant progresser notre ambition zéro net".

Pour le moment, Aramco a une réserve prouvée de 337 milliards d'équivalent barils, soit à date 33 700 jours de production à 10 millions de barils par jour. Cela correspond à plus de 90 ans de production, ou 71 années à 13 mmbpd.

Pour résumer

Le pétrolier d'Arabie Saoudite, Aramco, publie des résultats à faire pâlir bien des sociétés. 110 milliards de dollars de bénéfice. Oui oui !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.