par Thibaut Emme

Bilan 2020 VW : le groupe sauvé par la Chine et le premium

Le groupe Volkswagen (VW) subit, comme tous les autres, la pandémie mondiale à la Covid-19. Mais, globalement, le groupe résiste bien.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Au niveau mondial, le groupe VW a livré 9,3 millions de véhicules. Par rapport à 2019, quand les ventes avaient atteint 10,97 millions, c'est une chute de 15,2%. En cela, le groupe fait un peu moins bien que le marché mondial qui baisse de 14,2%. Mais, plus présent sur certains marchés qui ont bien résisté au marasme de la pandémie, VW s'en tire mieux que d'autres concurrents.

Livraisons par marché

Livraisons aux clients par marchéJan. – Déc.Jan. – Déc.Variation (%)
20202019
Europe de l'Ouest2 939 9003 747 600-21.6
Europe Centrale et de l’Est677 000802 400-15.6
Amérique du Nord785 800951 500-17.4
Amérique du Sud489 700608 600-19.5
Chine (incl. Hong Kong)3 849 0004 233 600-9.1
Reste de l’Asie-Pacifique273 200300 100-9.0
Moyen-Orient / Afrique290 700331 600-12.3
Monde9 305 40010 975 300-15.2

Dans le détail des marchés, l'Europe de l'ouest est un gros gadin pour VW avec une baisse de 21,6%. Le marché européen a été l'un des plus touché par les confinements et les ventes s'en ressentent. L'Europe de l'est s'en sort mieux. Sur ce marché pour le groupe VW, c'est -15,6% tout de même. Dans la moyenne mondiale.

Amérique du nord et Amérique du sud représentent également de grosses baisses de, respectivement, 17,4 et 19,5%. L'Asie-Pacifique et le Moyen Orient permettent à VW de résister avec une baisse de 9 et 12,3%. Mais, c'est surtout la Chine qui est la poire pour la soif de VW ! En effet, sur ce marché, VW écoule 3,85 millions de voitures contre 4,23 en 2019. C'est une baisse de 9,1% ce qui remonte la baisse moyenne.

La Chine représentait 38,6% des ventes du groupe en 2019. En 2020, l'Empire du Milieu a représenté 41,4% des ventes du groupe. Une dépendance accrue à ce marché tellement important est à la fois un bon et un mauvais point. Un bon point car cela permet à VW de bien résister. En revanche, le jour où ce marché éternue, c'est tout VW qui s'enrhume.

Livraisons par marque du groupe VW

Livraisons aux clients par marqueJan. – Déc.Jan. – Déc.Variation (%)
20202019
Volkswagen Véhicules Particuliers5 328 0006 279 000-15,1
Audi1 692 8001 845 600-8,3
ŠKODA1 004 8001 242 800-19,1
SEAT427 000574 100-25,6
Porsche272 200280 800-3,1
Volkswagen Véhicules Utilitaires371 700491 600-24,4
MAN118 100142 800-17,3
Scania72 10099 500-27,5
Autres*18 70019 300-3
Groupe Volkswagen9 305 40010 975 300-15,2

Intéressons-nous aux marques désormais. La marque Volkswagen (particuliers) est dans la moyenne du groupe. Elle recule de 15,1% à 5,33 millions de véhicules livrés. La partie VW utilitaires en revanche recule de 24,4% mais su des volumes plus faibles (371 700 unités).

Seat ou Skoda ont particulièrement souffert avec un recul respectif de 25,6 et 19,1%. Skoda reste juste au-dessus du million de véhicules livrés pour 427 000 à Seat.

Mais, ce qui est le plus remarquable, c'est que les marque premium ou sport premium du groupe ont très bien résisté. Ainsi, Audi ne recule que de 8,3% à 1,7 million de véhicules. De son côté, Porsche ne baisse que de 3,1% ! Les volumes sont trop faibles (272 200) pour vraiment influer le bilan total. Mais les marges sont plus confortables sur ces modèles et devraient contribuer plus largement au bilan financier.

422 100 véhicules électriques ou PHEV

L'ID.3 est arrivé en retard sur le planning prévu (il devait commencer sa carrière fin 2019...) mais en 2020 il a contribuer aux ventes 100% électriques du groupe VW. 231 600 véhicules 100% électriques ont été livrés par le groupe soit 2,5% des ventes mondiales de VW. Un chiffre triplé par rapport à 2019.

Ce n'est pas encore le ras de marée. Il faut dire que VW est accusé de ne faire que le strict nécessaire pour la vente de ses véhicules électriques. Dans les 231 600 véhicules, il y a 56 500 VW ID.3, 47 300 Audi e-tron, mais aussi 20 000 Porsche Taycan. Côté hybrides rechargeables, VW en écoule 190 500 en 2020.

Notre avis, par leblogauto.com

Volkswagen a misé sur le bon cheval avec la Chine et a surtout su comment s'y prendre pour prospérer sur ce marché. En 2020, cela lui permet de limiter les dégâts et de faire "aussi bien" que le marché mondial en termes de ventes.

Il faudra désormais attendre le bilan financier qui devrait arriver un peu plus tard. Certains constructeurs pourraient vendre bien moins mais s'en sortir mieux. Pour VW, la bonne santé des marques comme Audi et Porsche devrait aider à afficher un bilan financier correct malgré les conditions.

Pour résumer

Le groupe Volkswagen (VW) subit, comme tous les autres, la pandémie mondiale à la Covid-19. Mais, globalement, le groupe résiste bien.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.