par Elisabeth Studer

Allemagne : le marché des VE dépasse désormais 10 %

Poussée écologique en Allemagne, à moins qu’il ne s’agisse « tout simplement » d’une réaction humaine face aux mesures gouvernementales prises pour protéger le portefeuille des citoyens d’outre Rhin ? Les ventes de voitures électriques en Allemagne ont atteint pour la première fois une part de marché supérieure à 10% en juillet, indique la Fédération des constructeurs allemands (VDA).

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Usage d’une méthode miracle ? non, « juste » la conséquence directe du doublement du montant la prime à l'achat décidé par Berlin.

L’Allemagne électrisée par les VE

Les nouvelles immatriculations de voitures électriques en juillet sont en augmentation de 288% en valeur glissante annuelle, s’établissant à 35.955 unités. Ce type de véhicules représente désormais outre Rhin une part de marché de 11,4%, franchissant pour la première fois la barre des 10%", indique le VDA dans un communiqué.

De janvier à juillet, 129 936 nouvelles voitures électriques (+128%) ont trouvé des acheteurs outre Rhin, soit une part de marché de 8,5%, sur un nombre global d'immatriculations 30% inférieur à celui enregistré il y a un an.

En décembre 2019, l'Allemagne a dépassé la Norvège pour la  première fois en terme de ventes de véhicules électriques, l'Allemagne enregistrant 57533 BEV (pour batteries électriques véhicules) contre 56 893 unités norvégiennes pour les 11 premiers mois de l'année.

Les ventes de PHEV explosent en pourcentage

Les ventes de modèles hybrides rechargeables (PHEV), avec 19.119 unités, ont presque quintuplé (+485%) sur un an, tandis que les modèles purement électriques à batterie (BEV) ont augmenté de 182%, pour atteindre le record de 16'798 unités.

Doublement de la prime à l’achat en Allemagne

Pour accélérer le virage de l’Allemagne vers une mobilité moins polluante, Berlin a décidé début juin de doubler la prime à l'achat d'un véhicule électrique. Des mesures intégrées dans le vaste plan de relance de son économie mis en œuvre pour tenter de faire face aux conséquences de la crise sanitaire.

Un joli « cadeau » pour les consommateurs puisque cette prime est ainsi passée de 3000 à 6000 euros pour les modèles de moins de 40 000 euros.

Baisse de trois points de TVA

Conjuguée à une baisse de trois points de la TVA à compter de juillet, la mesure a permis de limiter en juillet la casse sur le marché automobile allemand.

Ce dernier n’aura au final baissé que de 5% sur un an, après plusieurs mois de chutes de plus de 30%, la pandémie due au Covid-19 faisant dégringoler les ventes.

Une offre diversifiée qui facilite les choses selon la VDA

Le VDA tient par ailleurs à souligner que les marques allemandes proposent 70 modèles électriques, une stratégie qui selon lui "porte ses fruits". le choix permettant de satisfaire d’autant plus les besoins ou les envies.

Accélération sur les bornes de recharge

Reste également à prendre en compte un autre élément pour doper les ventes de ce type de véhicules : le déploiement rapide et conséquent de réseaux de bornes de recharges.

Un point majeur tant en Allemagne qu’en France, où l’offre n’est pas forcément de nature à inciter les consommateurs à se diriger vers ce type de motorisation.

En juin, Berlin a ainsi décidé 2,5 milliards d'euros supplémentaires dans ces infrastructures.

Notre avis, par leblogauto.com

Montant de la prime à l’’achat, baisse la TVA, déploiement de bornes de recharge : les trois éléments majeurs permettant de doper les ventes de véhicules électriques.

Reste à savoir toutefois, s’il s’agit pour les gouvernements d’agir pour la planète …. ou de relancer la consommation et éviter des suppressions d’emplois dans le secteur automobile…

Sources : VDA, AFP, IHS Markit

Pour résumer

Poussée écologique en Allemagne, à moins qu’il ne s’agisse « tout simplement » d’une réaction humaine face aux mesures gouvernementales prises pour protéger le portefeuille des citoyens d’outre Rhin ? Les ventes de voitures électriques en Allemagne ont atteint pour la première fois une part de marché supérieure à 10% en juillet, indique la Fédération des constructeurs allemands (VDA).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.