par Elisabeth Studer

Allemagne/carburant : campagne pour réduire la consommation… et la dépendance

Le gouvernement allemand et une large alliance d'entreprises et de groupes de la société civile appellent les citoyens d’outre Rhin à économiser l'énergie via une campagne publicitaire visant à réduire la dépendance aux importations russes tout en accélérant la transition énergétique historique du pays.
Accroître l'efficacité est essentiel pour devenir plus indépendant et atteindre les objectifs climatiques, a déclaré le ministre de l'Economie et du Climat, Robert Habeck, lors du lancement de la campagne. De nombreux écologistes ont salué l'initiative, mais certains ont critiqué le gouvernement pour avoir subventionné l'utilisation de l'essence et du diesel en transférant la responsabilité aux citoyens.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Economiser l’énergie et accélérer la fin des combustibles fossiles

Le gouvernement allemand a lancé une campagne exhortant les citoyens à économiser l'énergie afin de rendre le pays plus indépendant des importations énergétiques russes et d'accélérer l'élimination des combustibles fossiles dans sa volonté de devenir climatiquement neutre.

"La guerre d'agression russe en Ukraine nous le montre douloureusement chaque jour : nous devons nous éloigner des combustibles fossiles et mettre fin à notre dépendance aux importations russes", a déclaré le ministre du Climat et de l'Economie, Robert Habeck.

"Ce n'est qu'avec plus d'énergies renouvelables et plus d'efficacité énergétique que nous renforcerons notre indépendance." La campagne de son ministère campagne, intitulée "80 millions ensemble pour le changement énergétique", invitera les gens à se joindre à l'effort de réduction de la consommation. Une large alliance d'associations sociales, industrielles, environnementales et de consommateurs a rejoint la campagne d'efficacité du gouvernement et s'est engagée à promouvoir les économies d'énergie via ses propres initiatives.

Les prix élevés de l’énergie créent l'urgence à eux seuls

Robert Habeck a souligné qu’à eux seuls, les prix élevés de l'énergie rendaient les économies d'énergie nécessaires de toute urgence. "C'est précisément pour cette raison que nous voulons à nouveau sensibiliser à la question et rendre les économies d'énergie aussi simples que possible avec des conseils, des astuces et des exemples" pour les entreprises et les ménages, a-t-il déclaré.

Sous-entendu : le « sauvetage » de la planète n’est pas la seule motivation qui peut inciter les Allemands à agir de la sorte, leur portefeuille ne pourra qu’apprécier … Histoire de démontrer que face à une inflation galopante, la solution est à portée de main ….

Des outils media de grande ampleur

La campagne comprend des publicités dans les espaces publics, les portails en ligne et les médias sociaux, ainsi qu'une ligne d'assistance téléphonique, des événements et des dialogues avec les parties prenantes. Il sert à soutenir le «plan de travail» pour l'efficacité énergétique , présenté le mois dernier, qui comprend des incitations financières, un soutien ciblé et des modifications réglementaires.

Accroître l’efficacité

Les associations ont décidé de se joindre à l'initiative, l'augmentation de l'efficacité étant essentielle selon elles pour rendre l'approvisionnement énergétique sûr, durable et abordable. "Chaque mètre cube de gaz que nous utilisons finance une guerre d'agression, et chaque tonne de pétrole ou de charbon alimente la crise climatique", a déclaré Jutta Gurkmann, directrice exécutive de la fédération des organisations de consommateurs allemandes. Le groupe de coordination des ONG environnementales DNR a qualifié l'efficacité de "pendant nécessaire du déploiement des énergies renouvelables".

L'association des services publics municipaux, qui a également rejoint l'initiative gouvernementale, a déclaré que "ces dernières années, l'efficacité énergétique a malheureusement et sans justification mené une existence ténébreuse dans le débat public sur la transition énergétique".

"Porter un coup à Poutine tout en économisant de l'argent"

Robert Habeck a déclaré quant à lui que l’attention portée à la réduction de la consommation d'énergie permettait aux citoyens de "porter un coup à Poutine tout en économisant de l'argent". Selon lui, l'urgence de faire face au triple défi de la sécurité énergétique, de la crise climatique et des impacts sociaux d'une énergie coûteuse avait rendu possible cette large alliance. Il a déclaré que l'implication de nombreux autres acteurs en faisait "une campagne de l'Allemagne pour l'Allemagne".

Ne plus mettre l’accent un changement de fournisseur mais sur la baisse de la consommation

Les organisations environnementales et de nombreux experts ont critiqué à plusieurs reprises le gouvernement allemand pour avoir trop mis l'accent sur le remplacement des importations russes de combustibles fossiles et sur la subvention mise en place sur les achats d'énergie au lieu d'intensifier les efforts pour réduire la consommation.

"Au quatrième mois de guerre, le ministre de l'Economie Habeck tourne enfin son attention vers la question des économies d'énergie", a déclaré le chef de Greenpeace Allemagne, Martin Kaiser, ajoutant que les subventions sur essence et diesel mises en place par le ministère des Transports ont contrecarré cet effort. "C'est comme essayer d'éteindre un incendie tout en ajoutant du carburant » selon lui.

Greenpeace ne veut pas que la responsabilité soit reportée sur les citoyens

Greenpeace , qui a déclaré qu'il ne se joindra pas à la campagne gouvernementale mais a intensifié ses travaux sur les économies d'énergie depuis le début de la guerre, a exhorté le gouvernement à ne pas faire porter la responsabilité des économies d'énergie aux citoyens. "Une campagne ne remplace pas une loi", a déclaré l’ONG, ajoutant que le gouvernement pourrait réduire la consommation d'énergie avec des mesures simples telles qu'une limitation de vitesse sur les autoroutes et une interdiction des nouveaux systèmes de chauffage au mazout et au gaz à partir de 2024 au plus tard.

Une subvention certes « contradictoire » mais nécessaire pour le pouvoir d’achat

Si Robert Habeck a librement admis que la subvention à l'essence était "quelque peu contradictoire" avec l'objectif d'économiser de l'énergie, il a toutefois déclaré qu'elle servait à soulager les citoyens les plus durement touchés par la hausse des prix de l'énergie. Ajoutant que la campagne ne remplaçait pas les politiques gouvernementales visant à accroître l'efficacité.

Notre avis, par leblogauto.com

Vaste débat qui ne s’invite pas trop encore en France … et pourtant … il conviendrait effectivement de penser autant à changer de fournisseurs qu’à réduire nos achats … en consommant moins.

Sources : Presse allemande

Pour résumer

Le gouvernement allemand et une large alliance d'entreprises et de groupes de la société civile appellent les citoyens d’outre Rhin à économiser l'énergie via une campagne publicitaire visant à réduire la dépendance aux importations russes tout en accélérant la transition énergétique historique du pays.
Accroître l'efficacité est essentiel pour devenir plus indépendant et atteindre les objectifs climatiques, a déclaré le ministre de l'Economie et du Climat, Robert Habeck, lors du lancement de la campagne. De nombreux écologistes ont salué l'initiative, mais certains ont critiqué le gouvernement pour avoir subventionné l'utilisation de l'essence et du diesel en transférant la responsabilité aux citoyens.
Il s’agit désormais d’avoir pour objectif non pas tant de changer de fournisseurs mais de réduire nos achats … en consommant moins.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.