par Elisabeth Studer

Accord climatique US : Audi, Porsche et Kia privés de crédit d’impôt

Audi, Kia et Porsche ont déclaré vendredi que les acheteurs de leurs véhicules électriques perdraient l'accès aux crédits d'impôt fédéraux pouvant atteindre 7 500 dollars dès la signature par le président américain d’un accord climatique majeur de 430 milliards de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Adoption définitive du plan climat de Biden

Avec une faible majorité, les démocrates de la Chambre des représentants ont voté vendredi en faveur du vaste plan d’investissement du président américain, Joe Biden, sur le climat et la santé ; ouvrant ainsi la voie à son adoption définitive après le vote du Sénat.

Une victoire politique riche en symbole pour le locataire de la Maison Blanche, alors que les élections législatives de mi-mandat – déterminantes – sont programmées dans moins de 3 mois.

Pas d’assemblage en Amérique du Nord, pas de crédit d’impôt 

Le projet de loi rend tout véhicule électrique assemblé en dehors de l'Amérique du Nord inéligible aux crédits d'impôt, ce qui a suscité des critiques de la part de l'Union européenne, de la Corée du Sud et de nombreux constructeurs automobiles.

Le projet de loi permettra aux clients ayant établi un contrat pour l’achat de leur véhicule de bénéficier du bonus après la signature de Joe Biden, même si le véhicule n’est pas encore livré.

Seule l'Audi hybride rechargeable électrique conservera son crédit

Audi, marque appartenant au groupe Volkswagen a indiqué que seule l'Audi hybride rechargeable électrique conservera son crédit fédéral actuel pour le reste de l'année. Le constructeur a déclaré que la législation approuvée par la Chambre des représentants des États-Unis vendredi "aura un impact conséquent » sur sa société et sur ses consommateurs.

Kia : aucun véhicule électrique et rechargeable ne sera éligible aux crédits d'impôt

Dans une lettre à ses concessionnaires américains, Kia a déclaré que le projet de loi signifiait que tous ses véhicules électriques et rechargeables ne seront plus éligibles aux crédits d'impôt après signature du projet de loi, à moins que les clients n'aient des contrats écrits contraignants.

Kia exhorte ses concessionnaires à signer in extremis

Kia a exhorté ses concessionnaires à contacter les clients sur les listes d'attente pour conclure les contrats de vente avant que Biden ne signe le texte vendredi. La lettre qualifiait le "changement soudain" de la politique fiscale des véhicules électriques de "très perturbateur » pour son activité et malheureusement pour ses clients.

Porsche : Taycan électrique et Cayenne et Panamera hybrides rechargeables impactées

Porsche, filiale de VW, a déclaré vendredi que les acheteurs de ses véhicules électriques Taycan et hybrides rechargeables Cayenne et Panamera perdront également immédiatement leur éligibilité à l’octroi du crédit d’impôt une fois la législation signée.

"En ce qui concerne les clients qui ont commandé des véhicules et qui attendent toujours la livraison, leur admissibilité au crédit dépend de l'accord de vente individuel, qui est une affaire entre eux et leur concessionnaire Porsche détenu et exploité de manière indépendante", a déclaré un porte-parole de Porsche Cars North America.

70 % des 72 modèles électriques, hybrides rechargeables et hydrogène aux US sortis du périmètre. L'Alliance for Automotive Innovation, un groupe qui représente entre autres VW, General Motors , Toyota et Ford a déclaré la semaine dernière que la signature de la loi impliquerait que 70% de 72 véhicules électriques, hybrides rechargeables et à pile à combustible US actuellement sur le marché seraient inéligibles à l’octroi d’un crédit d’import après signature du texte par Biden.

Notre avis, par leblogauto.com

Joe Biden frappe fort … les constructeurs non américains …. Ces derniers devraient réagir … A quelques mois d’élections cruciales, le locataire de la Maison Blanche fait lui aussi à sa manière du protectionnisme comme l’a fait avant lui à grande échelle Donald Trump. L’écologie a bon dos aux Etats-Unis pour défendre coûte que coûte le secteur automobile national … et l’emploi des électeurs …

Sont clairement “visées" : l’Audi e-tron et la Kia EV 6 : chiffres de ventes édifiants ici

Sources : Reuters

 

Pour résumer

Les démocrates de la Chambre des représentants ont voté vendredi en faveur du vaste plan d’investissement du président américain, Joe Biden, sur le climat et la santé.
Mais Audi, Kia et Porsche ont déclaré vendredi que les acheteurs de leurs véhicules électriques perdraient l'accès aux crédits d'impôt fédéraux pouvant atteindre 7 500 dollars dès la signature par le président américain de cet accord de 430 milliards de dollars.

Vous avez dit protectionnisme ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.