par Thibaut Emme

3 fois plus d'hybrides et d'électriques vendus en France en 2020

L'année 2020 était bien partie pour signer deux nouveaux records de ventes de véhicules électriques ou hybrides (électrifiés). C'est le cas avec des chiffres impressionnants.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'année 2020 était bien partie pour signer deux nouveaux records de ventes de véhicules électriques ou hybrides (électrifiés). C'est le cas avec des chiffres impressionnants.

Selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les véhicules électrifiés (électriques ou hybrides) ont vu leurs ventes presque tripler en 2020 par rapport à 2019. Surtout, dans un marché morne, ces véhicules se taillent une part de marché de 21,5% !

Evidemment, les aides gouvernementales (alias bonus électrique) ou le coup de massue du malus CO2 que les hybrides contournent allègrement aident à ces ventes en forte hausse. Le VE ou les PHEV/MHEV ont aussi une image vertueuse côté pollution. Enfin, ils sont poussés par les objectifs CO2 fixés par l'Europe pour chaque constructeur. Bref, l'explosion du VE et du PHEV/MHEV est tout sauf une surprise.

Le bond est tout de même spectaculaire avec un passage de 2% de part de marché en 2019 pour le VEB (véhicule électrique à batterie) à 6,7% en 2020. En valeur absolue, le VE c'est plus de 110 000 unités sur 2020 (110 912 exactement). C'est la première fois que le marché électrique français dépasse cette barre.

La reine de la catégorie reste la Renault Zoe avec plus de 37 000 immatriculations. Pour comparaison, le marché électrique total en 2019 atteignait les 43 000. La Zoe à elle seule fait presque autant en 2020. La Zoe fonctionne tellement bien en 2020 qu'elle est même la neuvième voiture la plus vendue, toute motorisation confondue. Nous reviendrons tout prochainement sur le détail des ventes des modèles principaux.

Les PHEV (rechargeables) atteignent 74 587 ventes pour un total de 243 651 pour les hybrides. Les PHEV représentent 4,5% de PdM.

Et pour 2021 ?

En 2021, les valeurs absolues des ventes de VEB et d'hybrides devraient logiquement augmenter. Sans doute moins spectaculairement qu'en 2020. Mais, on peut espérer avoir un marché automobile qui se reprend et la part de marché du VEB pourrait stagner, voire reculer légèrement vers les 5%.

Le bonus électrique doit repasser à 6000 € pour un véhicule de moins de 45 000 € contre 7000 € actuellement en juin prochain. Cela ne devrait jouer qu'à la marge sur les ventes. En revanche, les constructeurs seront toujours fortement encouragés dans l'électrification avec la loi CAFE et les niveaux de CO2 moyens des gammes vendus qui devront baisser.

A noter que selon le CCFA et AAA Data, les émissions de CO2 des véhicules vendus en France a atteint un plus bas historique en décembre 2020 avec 91 g/km seulement. Et ce, malgré le très fort recul du moteur Diesel depuis le dieselgate. Le VEB et le PHEV (essence+électrique ou gazole+électrique) sont responsables de ce plus bas.

Source : CCFA

Illustration : leblogauto.com

Pour résumer

L'année 2020 était bien partie pour signer deux nouveaux records de ventes de véhicules électriques ou hybrides (électrifiés). C'est le cas avec des chiffres impressionnants.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.