par Elisabeth Studer

BYD (Chine) : Warren Buffet réduit la voilure, avant un retrait ?

Berkshire Hathaway, la société d'investissement détenue par Warren Buffett, a vendu 1,72 million d'actions cotées à Hong Kong du constructeur chinois de véhicules électriques BYD pour 450,83 millions de dollars HK (57 millions de dollars US), selon un dossier publié vendredi.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Warren Buffet réduit la voilure dans BYD

L'action du constructeur chinois de voitures électriques BYD avait d’ores et déjà plongé mercredi après que son plus important actionnaire, la société Berkshire Hathaway, qui appartient au milliardaire Warren Buffett, a réduit sa participation alors que les rumeurs allaient bon train sur son éventuel retrait.

La valeur de l’action de BYD a chuté jusqu'à 13% mercredi à la Bourse de Hong Kong, au lendemain de la publication d'un document réglementaire montrant que Berkshire a réduit sa participation de 20,04% à 19,92%.

Vendredi, un nouveau paquet d’actions a été vendu. La participation retombant ainsi à 18,9%.

Les actions de BYD ont baissé de 18,1 % depuis la semaine dernière, lorsque Berkshire Hathaway a annoncé pour la première fois sa vente d'actions.

Berkshire Hathaway a vendu environ 600 millions de dollars d’actions de BYD en moins de 2 mois

Berkshire Hathaway a vendu environ 600 millions de dollars d'actions de BYD, constructeur chinois de véhicules électriques, en moins de 2 mois … multipliant au passage ses gains par 35 …

En 2008, le conglomérat du célèbre investisseur a dépensé 232 millions pour acquérir 225 millions d'actions du constructeur de véhicules électriques. Il a inscrit la totalité de la position sur le système de compensation de la Bourse de Hong Kong le 12 juillet, puis l'a réduite de 8 % à 207 millions d'actions en septembre.

Berkshire a payé environ 1 dollar par action lorsqu'il a investi dans BYD et a vendu près de 18 millions d'actions à un prix moyen pondéré de 35 dollars, sur la base de la fourchette de négociation de l'action au cours des dernières semaines.

Vers un retrait total de Warren Buffet ?

Les opérations de cession d’actions et les craintes que Buffett et son équipe continuent à vendre ou même éliminent entièrement leur participation ont provoqué une chute de 30 % du cours de l'action de BYD depuis le 11 juillet, la veille de l'apparition de la participation de Berkshire dans le système de compensation.

Effets boule de neige

La décision de Berkshire de réduire sa participation dans BYD cette année a été annoncée par le partenaire commercial de Buffett, Charlie Munger, lequel a vendu, aux grands jours, en décembre dernier, 50 millions de dollars d'actions du constructeur automobil. Munger a été présenté à BYD par un gestionnaire de fonds spéculatifs nommé Li Lu, dont le fonds a également vendu plus d'un quart de ses actions BYD l'été dernier, et a peut-être entièrement quitté la position depuis lors. Munger a persuadé Buffett d'investir dans BYD en défendant son DG, Wang Chuanfu, le comparant à Thomas Edison, Henry Ford et Bill Gates.

BYD : croissance fulgurante

Les ventes d'actions de Buffett font baisser la valeur des actions de BYD alors même que le constructeur automobile chinois enregistre une croissance fulgurante pour l'année jusqu'à présent.

BYD domine le marché chinois des véhicules à énergie nouvelle (NEV), une catégorie qui comprend les hybrides rechargeables et les véhicules 100% électrique. Selon les données de la China Passenger Car Association, BYD a été le premier vendeur de NEV en Chine au cours des sept premiers mois de 2022, avec 29 % de part de marché, loin devant Wuling (une joint-venture entre deux constructeurs automobiles chinois et General Motors) avec une part de 9 % et la part de 7 % de Tesla.

L'activité batteries de BYD est également en croissance. La société a pris la deuxième place des ventes mondiales de batteries pour véhicules électriques en juillet, dépassant le fabricant coréen de batteries LG Energy Solution, selon un rapport de la société sud-coréenne de technologies renouvelables SNE Research.

Notre avis, par leblogauto.com

Warren Buffet souhaiterait-il se désengager de BYD suite à une divergence de vue, ou, plus simplement, s’estime-t-il satisfait de sa coquette plus-value et qu’il est temps de vendre ?

Sources : Reuters, Insider, Fortune

Pour résumer

Berkshire Hathaway, la société d'investissement détenue par Warren Buffett, a vendu 1,72 million d'actions cotées à Hong Kong du constructeur chinois de véhicules électriques BYD pour 450,83 millions de dollars HK (57 millions de dollars US), selon un dossier publié vendredi.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.