par La rédaction

Rentrée des classes pour la Prévention Routière

Daprès une enquête réalisée par BVA pour la Prévention Routière et la FFSA pas la fédération du sport automobile mais celles des assureurs-, les accidents de la route seraient la première cause dinquiétude des parents pour leur enfant, avant lagression, la maladie et les addictions. Que lon soit daccord ou non, il est clair que les accidents de la circulation ne concernent pas que les adultes ou les automobilistes, mais aussi les piétons, dont les enfants, les cyclistes et autres jeunes à deux roues.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Daprès une enquête réalisée par BVA pour la Prévention Routière et la FFSA pas la fédération du sport automobile mais celles des assureurs-, les accidents de la route seraient la première cause dinquiétude des parents pour leur enfant, avant lagression, la maladie et les addictions. Que lon soit daccord ou non, il est clair que les accidents de la circulation ne concernent pas que les adultes ou les automobilistes, mais aussi les piétons, dont les enfants, les cyclistes et autres jeunes à deux roues.

Cest pourquoi la Prévention Routière et la Fédération Française des sociétés dassurance organisent à loccasion de la rentrée des classes une campagne dinformation durant tout le mois de septembre. Point dorgue de cette campagne, le 7 septembre. Ce jour là, des bénévoles sensibiliseront les parents et distribueront des kits dautocollants aux enfants devant près de 400 écoles dans toute la France.

Une campagne de publicité aura également lieu dans la presse grand public et sur internet. Sur internet justement, la Prévention Routière profite de cette campagne pour rajeunir son site http://www.priorite-vos-enfants.fr/, un site entièrement dédié à léducation routière. Le site sadresse à la fois aux parents, avec des conseils pratiques, des avis dexperts, des informations sur la réglementation, mais aussi aux enfants avec notamment des jeux.

Le site est divisé en différentes parties renvoyant à différentes classes dâges. Chaque partie est construite de la même façon : les risques de la période concernée, des conseils aux parents, éducateurs et responsables denfants, et pour commencer, quelques chiffres pour « réfléchir ». Et cest vrai que certains chiffres font réfléchir. Jai ainsi découvert quen 2005, 2084 enfants de moins de 6 ans ont été blessés et 53 tués dans la circulation. Parmi eux, 805 ont été blessés en tant que piétons, et 20 tués. 331 ont été gravement blessés sur le chemin de lécole.

Ne tombez pas dans la psychose à la lecture de ces chiffres mais si vous croisez lun des bénévoles de la Prévention Routière le 7 septembre devant lécole de vos enfants, nhésitez pas à lui poser vos éventuelles questions, sinon internet est toujours là. Mais le plus important, commencez par montrer le bon exemple à votre progéniture

Pour résumer

Daprès une enquête réalisée par BVA pour la Prévention Routière et la FFSA pas la fédération du sport automobile mais celles des assureurs-, les accidents de la route seraient la première cause dinquiétude des parents pour leur enfant, avant lagression, la maladie et les addictions. Que lon soit daccord ou non, il est clair que les accidents de la circulation ne concernent pas que les adultes ou les automobilistes, mais aussi les piétons, dont les enfants, les cyclistes et autres jeunes à deux roues.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.