Lancer le diaporama
Salon de Zürich 2022 - Lotus Eletre et Emira
+17
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme
Heavier is better

Zürich 2022 live : qu'ont-ils fait de Lotus ?

La marotte de Colin Chapman était "light is right". Plus c'est léger et plus c'est sportif. Longtemps Lotus a appliqué à la lettre (à Elise évidemment) cette devise avec des voitures reconnues pour leur sportivité et le "pied" qu'elles procurent à leur volant.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Mais cela, c'était avant. Colin Chapman n'a plus mal aux dents depuis bientôt 40 ans et Lotus a jeté le bébé avec l'eau du bain. Voilà l'Eletre et l'Emira avec respectivement sur la balance plus de 2,2 tonnes pour le SUV 100% électrique et plus de 1400 kg pour le coupé thermique.

Autant l'Emira peut encore faire illusion avec une silhouette racée et un intérieur qui reste encore sobre et sportif, autant l'Eletre ressemble à tous ces SUV dits sportifs boursoufflés comme le dernier Ferrari Purosangue ou autre Urus.

C'est plutôt moche (oui les goûts et les couleurs...), et surtout bardé d'électronique pour pas grand-chose. Il est loin le temps de l'Elise ultra-dépouillée, cet Eletre a des caméras partout, même en guise de rétroviseurs extérieurs, et des écrans là-aussi partout. Pour compenser, Lotus y met une ambiance sportive avec des surpiqûres rouges, du cuir foncé, du tissu type Alcantara, du carbone même. Mais, c'est plus mettre un jogging sur canapé devant un match que faire réellement du sport.

Deux Elise pour le poids d'un Eletre

Sur ce SUV, restera une puissance de 600 chevaux qui fera rougir les gogos, une grosse batterie 800 volts de 100 kWh avec 600 km WLTP annoncés. Oui le 0 à 100 km/h est fait en 4,5 secondes, mais non ce n'est pas du tout sportif. Même l'Eletre R avec 675 kW (soit 905 ch) et ses 2,95 secondes pour le 0 à 100 km/h n'est qu'un hippopotame de Fantasia en tutu.

La Lotus Emira de son côté dispose d'un V6 suralimenté qui développe 400 chevaux et 420 Nm. Avec un poids finalement contenu (comparable à certaines productions allemandes NDLA) on a un véhicule qui fait le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes et qui doit être plutôt sympathique à conduire sur circuit. Reste que la comparaison avec une Alpine A110 (R ou pas) fait mal pour la marque qui avait fait du poids plume sa griffe.

En 1996, la Lotus Elise Série 1, c'était 725 kg ! L'Elise Sport 190 ne pesait que 673 kg à vide ! Même la Série 2 s'est mis dans les pas de sa devancière. La Série 3, lancée en 2010 a cédé quelques peu à l'embonpoint avec jusqu'à 925 kg sur la balance (bouh !).

Bref ce n'est plus "light is right" mais "heavier is better" chez Lotus.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Chez Lotus on a dit adieu à la légèreté. Si l'Emira reste encore plutôt légère pour une voiture moderne, le SUV 100% électrique Eletre dépassera les 2,2 tonnes pour 600 km d'autonomie environ.

Il a bien changé le Lotus de Colin Chapman. Il faudra bien s'y faire...

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos