Copie d'écran sir Grand Paris
Copie d'écran sir Grand Paris
par Thibaut Emme

ZFE Grand Paris : l'interdiction des Crit'Air 3 encore repoussée

L'interdiction des véhicules avec vignette Crit'Air 3 dans la ZFE du Grand Paris aurait du intervenir ce 1er juillet 2022. Déjà repoussée à janvier 2023, l'interdiction est dorénavant prévue pour juillet 2023.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Pas d'annonce officielle pour ce nouveau report. En effet, c'est au détour d'un article du Parisien que l'on apprend que la Métropole du Grand Paris a décidé de repousser encore de six mois l'interdiction des Crit'Air 3 à l'intérieur de la zone délimitée par l'A86 (exclue). Les Crit'Air 3, ce sont moteurs diesels d’avant 2010 et essence d’avant 2006. Autant dire qu'il y a du monde avec ces véhicules sur les routes encore maintenant, surtout les Diesel.

Le nouveau calendrier de la Métropole n'indique plus janvier 2023 comme il y a encore quelques semaines, mais juillet 2023. Si cette date est finalement la bonne, ce sera un an plus tard que le calendrier initial. Un flou que la Métropole attribue...à l'Etat évidemment qui n'aiderait pas à la mise en place de la ZFE et surtout à la mise en place de contrôles et de sanctions. Il est vrai qu'une zone interdite sans personne pour surveiller, ce n'est plus une zone interdite.

La faute de l'Etat ?

La Métropole souhaite un contrôle par caméra. Hors, il est légalement impossible pour le moment de faire cela. Il faut donc d'abord changer la loi pour permettre le contrôle vidéo des vignette Crit'Air (via les plaques) puis en équiper les très (trop) nombreux axes de l'Ile-de-France. Visiblement, le Grand Paris n'a pas prévu de financer cela tout seul. Les interdictions de circulation (sans vignette, Crit'Air 5 et Crit'Air 4) restent "pédagogiques" en l'absence de contrôle et de verbalisation.

Le "contrôle sanction automatisé" est prévu "courant 2023". Mais, avec la nouvelle législature rien n'est moins sûr que le respect du calendrier. Et en l'absence de matériel, cela pourrait encore prendre des mois. Bref, pour le moment c'est donc juillet 2023, jusqu'à la prochaine reculade sur fond de "ce n'est pas nous c'est l'Etat".

Avec l'interdiction des Crit'Air 3, ce serait plus de 40% du parc automobile qui serait interdit de cité dans les ZFE. En 2024, il est toujours prévu d'interdire les Crit'Air 2 soit, à l'heure actuelle les trois quarts du parc automobile français. Interdiction de la ZFE du Grand Paris :

  • Pour les bus, les cars et les poids lourds : 7 jours sur 7, entre 8h et 20h.
  • Pour les véhicules particuliers, les véhicules utilitaires légers, les deux roues, les tricycles et les quadricycles à moteur : du lundi au vendredi de 8h à 20h – exceptés les jours fériés.
 

Pour résumer

Sans tambour ni trompette, on apprend que l'interdiction des véhicules Crit'Air 3 à l'intérieur de la zone de faible émissions du Grand-Paris est repoussée une nouvelle fois.

Cette fois, c'est juillet 2023 qui est prévu. Jusqu'à une nouvelle reculade ? Ce report n'est pas officiellement justifié par la Métropole du Grand Paris.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.