par La rédaction

Yaourt glacé et montagnes russes pour inciter les employés de Tesla à ne pas se syndiquer

Les propos d’un salarié qui voulait implanter le syndicat automobile, UAW, chez Tesla avaient provoqué la colère d’Elon Musk, PDG du constructeur californien. Ce dernier a envoyé un email à ses employés en répondant point par point aux propos publiés sur un blog.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Dans son billet, le salarié mécontent, José Moran, évoquait des semaines de travail de plus de 40 heures avec un abus d’heures supplémentaires « obligatoires », de fréquentes « blessures évitables » à cause de machines pas assez ergonomiques et des salaires proches des plus bas du secteur automobile » et trop bas pour vivre décemment.

Dans son email, Elon Musk a expliqué qu’une enquête interne avait apporté la preuve que les propos de José Moran étaient faux et que l’UAW cherchait avant tout à mettre un pied chez Tesla. Selon Musk, le nombre d’heures supplémentaires a décru de 50 % ces douze derniers mois. Un salarié travaille en moyenne 43 heures par semaine. Par ailleurs, le PDG américain réfute l’affirmation selon laquelle les salariés auraient des salaires très bas en expliquant que les salariés ont droit à des actions et qu’au bout de quatre ans, ils gagneraient en moyenne entre 70 000 et 100 000 dollars de plus qu’un salarié chez les autres constructeurs américains. Elon Musk compare son combat contre l’UAW comme un combat entre David (Tesla) et Goliath (UAW)

Néanmoins, le PDG californien reconnaît que des progrès peuvent être accomplis et promet une fête géante lorsque la production de la Model 3 atteindra son rythme de croisière à la fin de l’année. Elon Musk promet également des machines à yaourt glacé gratuites et des montagnes russes.

Tesla est le seul constructeur américain où les ouvriers ne sont pas organisés en syndicat. Se considérant comme une startup, le constructeur voit les syndicats comme un anachronisme. Si l’UAW parvient à enter chez Tesla, l’onde de choc pourrait se faire ressentir dans toute la Silicon Valley.

Source : Buzzfeed

Source photo : Tesla

Pour résumer

Les propos d’un salarié qui voulait implanter le syndicat automobile, UAW, chez Tesla avaient provoqué la colère d’Elon Musk, PDG du constructeur californien. Ce dernier a envoyé un email à ses employés en répondant point par point aux propos publiés sur un blog.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.