par Nicolas Anderbegani

Xpeng G9 : le SUV EV chinois annonce la couleur

Dans la galaxie des marques chinoises, Xpeng est à surveiller avec le SUV électrique G9 qui a été pensé pour l’export, que ce soit en matière de normes de sécurité comme de qualité. Ses capacités de recharge et son offre technologique en font un concurrent à prendre au sérieux pour les leaders du segment.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Succès à venir

C’est le quatrième produit de XPeng, après le crossover compact G3, la berline intermédiaire P7 et la berline compacte P5, développé en utilisant la même plate-forme que la P7. Plus précisément, le XPeng G9 vise à directement concurrencer des modèles tels que le Tesla Model Y ou le NIO ES6. Dévoilé la première fois fin 2021, il arrive officiellement sur le marché, le constructeur en profitant pour dévoiler son intérieur haut de gamme et surtout donner de nouvelles précisions sur ses spécifications techniques et technologiques.

Le Xpeng a reçu plus de 23 000 réservations en Chine en seulement 24 heures. Selon les dires du constructeur, c’est la voiture « la plus avancée jamais fabriquée par la marque » et la possibilité n'est pas exclue qu'à l'avenir elle soit également importée en Europe. La marque XPeng, en effet, est déjà présente en Norvège avec les modèles G3 et P7 et y développe un réseau de bornes de recharge, tandis que la berline intermédiaire P5 est également attendue dans le futur.

Interface 3D, son 5D, recharge record

Le G9 fait l'actualité par ses caractéristiques techniques : le groupe motopropulseur bimoteur de 550 ch et 717 Nm est en effet associé à de toutes nouvelles batteries au carbure de silicium qui promettent (dans le cycle d'homologation chinois) plus de 700 km d'autonomie. Les accumulateurs sont également compatibles avec les colonnes de 480 kW que Xpeng mettra bientôt à la disposition des clients et qui promettent de faire récupérer au G9 200 km d'autonomie en seulement cinq minutes, soit la meilleure performance actuelle sur le marché. Reste à savoir à quel rythme les infrastructures suivront-elles les promesses techniques mises en avant par les constructeurs.

Le design du G9 représente une évolution des canons esthétiques déjà vus sur les autres modèles du constructeur, tandis que l'intérieur a été conçu pour accueillir le double écran 15" qui utilise l'infodivertissement propriétaire Xopera de XPeng. On y trouve aussi un système audio Dynaudio 5D haut de gamme avec 28 haut-parleurs et 2 250 watts de puissance capable de coordonner le fonctionnement avec l'éclairage intérieur, la climatisation et le diffuseur de parfum.

Le secteur Adas est également poussé loin grâce au pack X. Pilot 4.0 qui comprend 31 Capteurs Lidar, radar et caméras, tous coordonnés par le processeur Nvidia Drive Orin-X : le système sera en mesure d'offrir des fonctionnalités de niveau 3 qui pourront être encore étendues avec les futures mises à jour en direct. Le G9 est construit sur deux systèmes avec une puce NVIDIA DRIVE Orin capables de 508 000 milliards d'opérations par seconde. Le G9 utilise une caméra frontale de 8 millions de pixels et des caméras de 2,9 millions de pixels pour couvrir les côtés gauche et droit du véhicule ainsi que les vues avant et arrière, avec des capteurs lidar intégrés dans les phares.

Le G9 met en avant sa technologie de pointe en étant équipé d’un système d'interface utilisateur 3D interactif. Le double écran de 14,96" est équipé d'une puce Qualcomm Snapdragon 8155, les écrans principal et secondaire pouvant être commutés et partagés.

 

 

Pour résumer

Le Xpeng G9 s'annonce comme un concurrent très sérieux sur le segment des SUV électriques, avec la promesse de performances de recharge record et d'une offre technologique de pointe. Il n'est pas exclu qu'il débarque un jour en Europe, sur certains marchés comme la Norvège.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.