par Thibaut Emme

VW Taos : empilement de SUV

Volkswagen dévoile un nouveau crossover : le VW Taos. Ce nouveau-né se place sous le Tiguan américain et peut être résumé à un Tiguan "court" à la sauce US.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

A force d'empiler les SUV/Crossovers, on finit limite par pouvoir les commander avec la longueur que l'on souhaite. Cette commande au mètre donne ici un véhicule compact de 4,46 m de long contre 4,70 m pour le Tiguan US (Allspace). Il est à peine 4 cm plus court qu'un Tiguan européen. Côté esthétique, ce Taos est dans la lignée du VW Atlas par exemple.

Calandre relativement simple, feux dans le prolongement, bouclier avant marqué par une "croix" noir et un faux sabot : la face avant oscille entre massif et tentative de masquer cette masse. Le petit côté "fun" (ou étrange) est apporté par la ligne lumineuse dans la calandre qui poursuit l'une des signatures lumineuses des feux.

Le profil est droit avec un pli de caisse qui marque sous la ceinture des fenêtres, mais aussi des arches de roues très prononcées. Les bas de caisse noirs doivent alléger le profil. Est-ce que cela fonctionne ? Les porte-à-faux semblent courts et c'est à signaler.

Plus musculeux que le Tiguan

L'arrière en revanche ne joue pas trop la carte de l'allègement visuel. Gros feux, vitre arrière qui représente 1/3 de la hauteur de caisse, et encore un faux ski "alu" dans le bas du bouclier en plastique noir. A noter une petite coquetterie avec le nom du véhicule, Taos, positionné en bas au milieu du hayon.

L'intérieur est dessiné horizontalement comme c'est la mode actuellement. La partie haute (écran 8 pouces) et la partie basse (commandes de climatisation) sont séparées par une partie claire qui court depuis les contre-portes. Un intérieur bi-ton jusque sur les fauteuils. Le coffre est annoncé à 795 litres.

Sous le capot, on trouve le 4 cylindres turbo de 1,5 litre EA211. Il développe 158 chevaux de puissance et 250 Nm de couple. Il est disponible en traction avec une boîte automatique 8 rapports. Mais, également en quatre roues motrices 4Motion avec une boîte DSG double embrayage automatisée à 7 rapports.

Notre avis, par leblogauto.com

Ce nouveau "VUS" (au Québec) vient un peu plus troubler la gamme mondiale VW. Assemblé au côté de la Jetta et du Tiguan à Puebla au Mexique, le Taos n'arrivera sur le marché nord-américain qu'à l'été 2021. Ses prix seront annoncés un peu avant. Oui, commercialisation dans 1 an, mais communication dès à présent.

Pour les USA et le Canada, ce VW Taos ne vient pas en doublon du Tiguan (4,50 m). En effet, en Amérique du Nord, seule la version "LWB" (empattement long) est vendue. Elle correspond à "notre" Tiguan Allspace en termes de taille. Visiblement, VW a préféré faire un véhicule plus "musculeux" que de produire le Tiguan SWB à Puebla.

Galerie du VW Taos

Pour résumer

Volkswagen dévoile un nouveau crossover : le VW Taos. Ce nouveau-né se place sous le Tiguan américain et peut être résumé à un Tiguan "court" à la sauce US.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.