par Elisabeth Studer

VW poursuivi par une entreprise allemande pour publicité mensongère

Nul n'est prophète en son pays, et l'affaire du dieselgate une société allemande vient d'attaquer en justice le constructeur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Nul n'est prophète en son pays, et VW n'échappe pas à la règle. Pour la première fois depuis qu'a éclaté l'affaire du dieselgate une société allemande vient d'attaquer en justice le constructeur.

Deutsche See, distributeur de produits de la mer accuse ainsi Volkswagen de l'avoir trompé en lui présentant les véhicules qu'il lui a loués comme étant conformes aux normes environnementales. L'entreprise qui s'était équipée de 500 Volkswagen en location longue durée, accuse le constructeur de publicité mensongère concernant l'impact environnemental de ses véhicules. Le préjudice est pour elle d'autant plus grand que le partenariat avec VW n'a été entamé que « parce que Volkswagen promettait le concept de mobilité le plus écologique et le plus durable". Deutsche See a par ailleurs indiqué qu'elle n'avait pu parvenir à un accord amiable. Les discussions ont été rompues lorsque VW a changé ses interlocuteurs, remplaçant les managers concernés par le dossier par des avocats et des experts en relations publiques.

Selon le Bild am Sonntag, Deutsche See réclame 11,9 millions d'euros de dommages et intérêts à Volkswagen. Lequel a déclaré aux journalistes n'avoir pas encore connaissance du dossier pour pouvoir s'exprimer à ce sujet.

Sources : Reuters, Bild am Sonntag

Crédit Photo : Volkswagen

Pour résumer

Nul n'est prophète en son pays, et l'affaire du dieselgate une société allemande vient d'attaquer en justice le constructeur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.