Lancer le diaporama
Volkswagen T-Roc : toutes les infos 1
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Volkswagen T-Roc : toutes les infos

Volkswagen a dévoilé son nouveau SUV, le T-Roc, son petit SUV qui arrive le dernier sur un segment déjà bien encombré, mais pour les dirigeants de Volkswagen, le T-Roc a tout pour écraser la concurrence. Accrochez, ça va swinguer !

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Un style unique chez Volkswagen

Entre les photos espions des derniers mois et les teasers de Volkswagen, le physique du T-Roc n’est pas une surprise en soi. Le petit SUV conserve les éléments stylistiques de la marque de Wolfsburg, mais se différencie de ses frères et sœurs par un style musclé fait d’arêtes marquées et d’ailes proéminentes.

Partageant ses soubassements avec l’Audi Q2 entre autres, le T-Roc est légèrement plus long que son cousin avec ses 4,23 m de longueur. Il est même le plus grand de son segment à quelques centimètres près au profit du coffre qui atteint un généreux volume de 445 litres contre 405 sur le Q2. Seul le Renault Captur lui tient la dragée haute avec ses 455 litres.

Un écran de 11,7 pouces, point d’orgue de l’habitacle du T-Roc

À l’intérieur, le T-Roc reprend la formule de la Polo avec un habitacle très sérieux que des inserts de couleur carrosserie tentent d’égayer. Ce traditionalisme a le mérite de rassurer les fidèles et d’offrir une ergonomie bien pensée. Comme sur la petite VW, la planche de bord accueille en son centre un écran d’infodivertissement dont la taille croît en fonction de vos revenus. De 6,8 pouces pour l’entrée de gamme à 11,7 pouces pour le haut de gamme sans oublier le format huit pouces entre les deux. Ce système d’infodivertissement offre, bien entendu, les fonctions MirrorLink, Apple CarPlay et Android Auto. Sous cet écran à taille variable, la console centrale reçoit les commandes de la climatisation et un espace pour recharger son smartphone par induction.

Côté équipements, le T-Roc sera disponible en trois finitions : Base, Style et Sport. Dès le premier niveau, le SUV disposera de du freinage d’urgence en ville avec détection des piétons, de l’aide au maintien dans la voie, des feux de jour à LED, des jantes en alliage de 16 pouces ainsi que de l’air conditionné. Si Volkswagen ne détaille pas les équipements des finitions Style et Sport, ces dernières se démarqueront par des personnalités plus affirmées. La finition Style sera la plus délurée du lot avec une teinte bicolore, des inserts spécifiques avec quatre couleurs au choix et des jantes de 17 pouces. Comme son nom l’indique, la finition Sport revendique un cachet plus sportif à base de vitres arrière surteintées feux plus sombres, d’étriers de frein rouges ainsi que d’un pédalier en aluminium et des sièges sport.

Le plein de moteurs

Sous le capot, le T-Roc offre en motorisations essence le 3 cylindres 1,0 litre essence de 115 ch, le 1,5 litre TSI de 130 ch et 150 ch et 2 litres de 190 ch. Côté diesel, il offre le choix entre le 1,6 litre de 115 ch et le 2 litres de 150 et 190 ch. À l’exception des moteurs 190 ch qui ne sont disponibles uniquement avec transmission intégrale 4Motion et boîte DSG à 7 rapports, les blocs sont tous offerts avec boîte manuelle à 6 rapports ou DSG à 7 rapports. Traction avant par défaut, le T-Roc peut recevoir en option une transmission à quatre roues motrices 4Motion.

Dévoilé au grand public au salon de Francfort, le T-Roc est disponible à la commande en septembre et arrive dans les concessions en novembre prochain.

Source : Vokswagen

Source photo : Le Blog Auto / Volkswagen

Pour résumer

Volkswagen a dévoilé son nouveau SUV, le T-Roc, son petit SUV qui arrive le dernier sur un segment déjà bien encombré, mais pour les dirigeants de Volkswagen, le T-Roc a tout pour écraser la concurrence. Accrochez, ça va swinguer !

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos