par La rédaction

Volkswagen Eos : pas de relève

Le Volkswagen, décision aurait été définitivement prise. Et l'auto de niche ne verrait pas de relève reprendre le flambeau.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le ciel se couvre au-dessus du coupé cabriolet Eos. Chez Volkswagen, décision aurait été définitivement prise. Et l'auto de niche ne verrait pas de relève reprendre le flambeau.

Cette information officieuse a fuité dans certains médias allemands. Le coupé cabriolet Eos, cousin de la Golf V doté de son système de toit spécifique et de panneaux de carrosserie tout autant spécifiques, est un modèle de niche.

Les chiffres connus font état de 8 000 unités écoulées l'an dernier, une infime goutte d'eau dans l'océan des autos Volkswagen vendues. Développer une nouvelle et deuxième génération ne serait pas intéressant. Trop cher et pas assez rentable. Inopportun alors que les coupé-cabriolets à toit rigide sont en voie de disparition.

Ainsi la première génération introduite en 2006 (et passée par la case restylage quatre ans plus tard) ne devrait pas avoir de remplaçante. Pas de deuxième génération donc et une disparition du coupé cabriolet Eos programmée. De quoi chez VW laisser encore plus de place à la Golf cheveux aux vents.

Notons enfin pour finir que cette disparition évoquée n'est en fait pas si nouvelle que ça : déjà à la fin de l'année 2012 telle indiscrétion avait fuité. Cette fois, le sort de l'Eos serait définitivement scellé.

Source : Automobilwoche et Inautonews.

Crédit illustration : Volkswagen.

Pour résumer

Le Volkswagen, décision aurait été définitivement prise. Et l'auto de niche ne verrait pas de relève reprendre le flambeau.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.